Après les Zébrures

Pendant onze jours, les publics à Limoges, Nexon ou Feytiat ont pu voir la naissance de 12 spectacles. Douze créations de théâtre francophone, accompagnées, portées par des artistes convaincu·e·s et obstiné·e·s à transmettre les mots d’auteur·rice·s contemporains, les mots du monde, de l’altérité finalement pas si différente, les mots de l’ailleurs finalement pas si éloigné, les mots d’ici finalement pas entendus.
Les Zébrures d’automne s’achèvent mais les mots se transmettent et voyagent, grâce à la diffusion des spectacles.

Ce Silence entre nous , un texte de Mihaela Michailov, mise en scène par Matthieu Roy, sera au Théâtre Replica à Bucarest les 6 et 7 octobre puis au Théâtre Ouvert à Paris du 1er au 12 décembre.

Chaos , de Valentine Sergo, a été mis en lecture aux Zébrures du printemps, puis créé il y a quelques jours aux Zébrures d’automne, plus exactement à Feytiat à l’espace culturel Georges Brassens. Le spectacle sera du 5 au 24 octobre au théâtre Pitoëff à Genève

Mais aussi Flying Chariot(s) de Koumarane Valavane et la troupe du théâtre Indianostrum, qui sera les 9 et 10 octobre au Théâtre 140 à Bruxelles avec de rester du 13 eu 24 octobre au théâtre du Soleil à Paris.

Nous avons dû annuler la deuxième représentation de Macabre Carnaval en raison de la météo. Pour celleux qui n’ont pu assister à la création, le spectacle sera joué les 8 et 9 octobre au Centre national des arts de la rue et de l’Espace public - Sur le pont, à la Rochelle.

Et bien entendu Congo Jazz band , de Mohamed Kacimi, mis en scène par Hassane Kassi Kouyaté et produit par Les Francophonies - Des écritures à la scène, continue son chemin depuis maintenant un an. Dans quelques jours, le mardi 12 octobre, le spectacle sera joué dans l’après-midi pour un public scolaire et à 20h45 pour le tout public, à Scènes de territoire à Bressuires.

Viendra ensuite 2022 et avec elle, de nouvelles dates de tournée, en Nouvelle-Aquitaine, en France et sur d’autres continents.