Manou Gallo : La guitare basse de la liberté