Billetterie

Tram 83


© Didier Nadeau
R.D. CONGO / FRANCE Théâtre

De Fiston Mwanza Mujila
Mise en scène & adaptation Julie Kretzschmar
Création

Limoges - CCM Jean Moulin
Ven. 22 septembre à 21h (attention horaire modifié par rapport à celui annoncé sur la plaquette programme)
Sam. 23 septembre à 18h30
Durée 1h45
>

– Chers amis, vous ne me croirez pas, l’homme que vous voyez est un historien !
Hilarité générale.
Tout le Tram en chœur unique :
– Tu n’avais rien à foutre ou quoi !

Lucien, tout juste débarqué de l’Arrière-Pays pour échapper aux diverses polices politiques, s’accroche à son stylo au milieu du tumulte et observe ce monde, comme prémices au geste romanesque.
La nuit, au bar Tram 83, au cœur de la Ville-Pays, les étudiants en grève et les creuseurs en mal de sexe, les canetons aguicheurs, les touristes de première classe et les aides-serveuses, les biscottes et les demoiselles d’Avignon, la diva des chemins de fer et Mortel Combat, bref, toute la Ville-Pays, se défoncent, prêts à en découdre sur des musiques inouïes, réunis là pour voir le monde comme il va et comme il pourrait dégénérer. Car dans la Ville-Pays, n’en déplaise au ridicule Général dissident, il n’y a qu’une chose qui compte : régner sur le Tram 83 et s’attirer les bonnes grâces de ce peuple turbulent et menteur, toujours au bord de l’émeute. Parce que l’existence est dérisoire et l’espérance de vie un bien gros mot. Et parce qu’on ne sait pas si dans l’au-delà, on écoute du jazz ou on danse la rumba, on boit la Skol ou la Primus, alors on vit jusqu’à la dernière sueur.

Le 30 juin 1960, le Congo arrachait son indépendance. Quarante-huit ans plus tard, jour pour jour, la ligne 83 du Tram de Bruxelles était inaugurée. Cette ligne ne fonctionne que la nuit.
Tram 83 n’est pas une peinture fidèle de l’Afrique, ni un essai politique. Pas non plus vraiment un bar, ni une ligne de tramway à Bruxelles. C’est le portrait personnel de l’auteur de sa ville natale, Lubumbashi, du Tram 83, bar central dans lequel se rassemblent tous les espoirs, les interrogations, les libertés et les colères d’un monde qui se dérègle.
Auteur de ce premier roman halluciné et drôle, Fiston Mwanza Mujila a laissé toutes libertés à Julie Kretzschmar pour l’adapter à la scène. Elle a choisi de mettre en scène quatre tableaux : la musique, la nuit, la mine et la littérature, comme le récit éclaté et chaotique de ce « beau monde cassé ». Les cinq acteurs portent le récit de personnages au bord du précipice dont chaque phrase renvoie une féroce envie de vivre.

Fiston Mwanza Mujila
Fiston Mwanza Mujila est né en 1981 à Lubumbashi en République Démocratique du Congo. Il vit actuellement à Graz en Autriche où il a terminé des études de lettres et de Sciences Humaines en 2007, ville dans laquelle il prépare un doctorat sur la littérature congolaise. Il a obtenu de nombreux prix dont la médaille d’or de littérature aux VIèmes jeux de la Francophonie à Beyrouth et le prix de la littérature de la ville de Graz en 2014.
Artiste prolifique, il participe en même temps que ses études universitaires, aux activités littéraires organisées dans sa ville natale (Libre-écrire, Fabrik Artistik...) ou à Kinshasa (Écritures Kinoises au Tarmac des Auteurs). Il y fait des stages d’écriture auprès de Sonia Ristic, Gustave Akakpo, Guy Régis Junior ou Olivier Coyette. Il participe également au Festival International de Littérature Kwani à Nairobi et Lamu, à la Manifestation Yambi en Belgique...
Il est engagé dans une multitude de projets, de l’écriture de scénario à la performance poétique, a collaboré avec Papy Maurice Mbwiti et Marie-Louise Bibish Mumbu à un projet d’écriture simultané inédit, le « Moziki littéraire » publié sur le site Africultures.com.
Fiston Mwanza Mujila croise les disciplines artistiques en travaillant avec des plasticiens (Prince Tshime et Thonton Kabeya) ou des musiciens (le saxophoniste Patrick Dunst). Il a été accueilli en résidence d’écriture à la Maison des auteurs en 2009.
Tram 83 est son premier roman édité aux éditions Métailié en 2014 et a depuis été traduit en huit langues.

Julie Kretzschmar
Comédienne et metteuse en scène formée au Conservatoire d’Art Dramatique de Montpellier, Julie Krestzschmar est également titulaire d’un doctorat de Droit public général de l’université de Montpellier et a travaillé entre 1996 et 2000, en tant que juriste pour des structures spécialisées dans la défense du droit des personnes étrangères. Elle fonde ensuite la compagnie L’Orpheline est une épine dans le pied. Les créations de la compagnie contribuent à nourrir la dimension internationale des structures qu’elle dirige à Marseille : Les Bancs Publics et le festival de création Les Rencontres à l’échelle.
En posant l’altérité comme point de départ d’un imaginaire du monde, la compagnie s’appuie sur des narrations – commandes passées à des auteurs, travail d’adaptation mais également recueil de paroles documentaires – qui engagent à découdre les stéréotypes de nos rapports Nord -Sud, en faisant entendre des voix singulières de la « littérature monde ». Une littérature affranchie de tout pacte colonial, porteuse de langues qui disent notre monde en devenir.
Elle initie une collaboration avec Mustapha Benfodil, notamment à partir d’une adaptation de son roman Archéologie du chaos (amoureux), qu’elle décline sous plusieurs formes de lectures présentées à Marseille et en Algérie en 2010. En 2011, elle crée De mon hublot utérin je te salue humanité et te dis blablabla au théâtre des Salins - Scène Nationale de Martigues. Elle travaille aussi avec Kamel Daoud et Alain Kamal Martial, Salim Hatubou, H’mida Layachi ou Jean-Luc Raharimanana avec qui elle a créé Sosie(s) à Friche la Belle de Mai en 2016.

Entretien avec Julie Kretzschmar à propos de "Tram 83"

Les dates

CCM Jean Moulin
Limoges

Tram 83

Tarifs:Plein Tarif 15€, Tarif Réduit 12€
CCM Jean Moulin
Limoges

Tram 83

Tarifs:Plein Tarif 15€, Tarif Réduit 12€

En tournée

Théâtre la Vignette - Montpellier
Théâtre la Vignette - Montpellier
Théâtre Jean Vilar de Vitry-sur-Seine - Vitry-sur-Seine
Le Tarmac - Paris
Le Tarmac - Paris
Le Tarmac - Paris

Distribution

De Fiston Mwanza Mujila
Mise en scène & adaptation Julie Kretzschmar
Avec Aurélien Arnoux, Astrid Bayiha, Christophe Grégoire, Lorry Hardel, Moanda Daddy Kamono, Kouadjo Ouitin Charles Alain
Collaboration artistique Lauren Lenoir
Scénographie Claudine Bertomeu
Lumières & vidéo Camille Mauplot
Musique Aurélien Arnoux
Costumes Claudine Bertomeu, Julie Kretzschmar

Texte édité aux Editions Métailié (2014)

Production

Production L’Orpheline est une épine dans le pied
Coproduction Les Francophonies en Limousin (Limoges), La Criée – Théâtre national de Marseille, Le pôle des arts de la scène – Friche la Belle de Mai (Marseille), Les Bancs Publics (Marseille), Le Tarmac – scène internationale francophone (Paris)
Avec le soutiens de la DRAC PACA, de la Ville de Marseille, du Conseil Régional PACA, du Fonds d’Insertion pour Jeunes Artistes Dramatiques (DRAC et Région PACA), de l’Institut Français – Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, de l’Institut français de Kinshasa (R.D. Congo) et de Lieux publics – centre national de création en espace public
Résidence de recherche Récréâtrales 2016 (Ouagadougou, Burkina Faso), Ça se passe à Kin 2017, Le Tarmac des auteurs (Kinshasa, R.D. Congo)

Accueil en partenariat avec les Centres culturels municipaux de Limoges

Accueil avec le soutien de l’OIF

Videos / Photos

Extraits de la lecture de « Tram 83 » du Congolais Fiston Mwanza Mujila, présentée à Avignon 2017 dans le cadre du cycle « Ça va, ça va le monde ! » et sur l’antenne de RFI ce dimanche 13 août à 12h10. Dans ce premier roman, l’auteur propose une incroyable plongée dans la langue et l’énergie d’une ville-pays réinventée, qui pourrait ressembler à Lubumbashi...

  • Tram 83 (c) Didier Nadeau
  • Tram 83 (c) Didier Nadeau
  • Tram 83 (c) Didier Nadeau
  • Tram 83 (c) Didier Nadeau

Actualités

Tournée
10 au 12 janvier 2018 au Théâtre national La Criée à Marseille
21 et 22 mars 2018 au Théâtre de la Vignette à Montpellier
25 mars 2018 au Théâtre Jean Vilar à Vitry-sur-Seine
27 au 30 mars 2018 au Tarmac à Paris
en avril 2018 au Théâtre du Bois de l’Aune à Aix-en-Provence (dates à confirmer)

.
Presse

Le Point Afrique : Julie Kretzschmar : "sur scène, je questionne la construction de mon imaginaire africain"
Propos recueillis par Anaïs Heluin. Publié le 02/10/2017

RFI : Le Prix Théâtre RFI 2017 décerné à Edouard Elvis Bvouma (Cameroun), par Siegfried Forster, 24 septembre 2017

Sceneweb : Tram à quai, par Stéphane Capron, 23 septembre 2017