BILLETTE Geneviève


© photo Maxime Côté
Canada-Québec Origine de la bourse : Centre national du Livre

Bourse du Centre national du Livre - 2000

Geneviève Billette est née à Québec en 1971. Bachelière en études françaises de l’Université de Montréal et diplômée en écriture dramatique de l’École nationale de théâtre du Canada, elle se consacre maintenant à l’écriture, à la traduction et enseigne à l’École supérieure de théâtre de l’Université du Québec à Montréal (UQÀM).

Elle s’est imposée dès ses premières pièces qui ont été portées à la scène au Québec, en France, au Mexique, en Alberta et en Suisse. Elles sont également pour la plupart traduites dans plusieurs langues et publiées chez Léméac. Elle a aussi écrit plusieurs textes pour la radio, et signé plusieurs traductions, notamment de textes mexicains.

Sa pièce Le goûteur, a été présentée au Francophonies en Limousin par le Théâtre PàP en 2002.

Mise à jour janvier 2015

Créations de l'auteur

Textes

Crime contre l’humanité, théâtre, Léméac Editeurs, octobre 1999.

Le Goûteur, théâtre, Léméac Editeurs, février 2002. (Anciennement intitulé L’Homme qui a vu l’Homme).

Les Ephémères, théâtre, pièce écrite en résidence d’écriture à Limoges (septembre-octobre 2000),

Le pays des genoux, théâtre, éditions Lemeac / Actes Sud - Papiers, 2004. Pièce écrite en résidence d’écriture à Limoges (mai-juin 2001), récipiendaire de la Prime à la Création 2001 du Fonds Gratien Gélinas, Prix du Gouverneur Général (théâtre) en 2005.

Folie pénienne à Lagos, nouvelle, diffusion MFI/Festival des francophonies en Limousin.

Evariste Gallois, contre le temps, théâtre, texte présenté en lecture publique par le CEAD, le 26 janvier 2009. Editions Lemeac, sous le titre Contre le temps.

Les ours dorment enfin, théâtre, lauréat du Prix Annick Lansman 2010.

Radio-fictions

De la barbe à la queue, je suis délicieux, 30 minutes, réalisée par Line Meloche, diffusée le 13 février 2000 sur la chaîne culturelle de Radio-Canada.

Gina Ping Pong, 15 minutes, réalisée par Line Meloche, diffusée le 5 juin 1998 sur la chaîne culturelle de Radio-Canada.

Bascules, commandée par la société Radio-Canada, diffusée en avril 2001.

Traductions

Phèdre et autres labyrinthes, 2003, traduction de Fedras y otras griegas de Ximena Escalante (2002). Cette traduction a été présentée en lecture publique par le CEAD, lors de « Mexico Montréal », en collaboration avec le Centro Cultural Helénico de Mexico et le Festival de théâtre des Amériques, le 5 juin 2003.

Les filles du Commodore 64, 2005, traduction de Las chicas des 3.5" floppies de Luis Enrique Gutiérrez Ortiz Monasterio (2004). Ce texte a été présenté en lecture publique par le CEAD, en coproduction avec le Festival de théâtre des Amériques et le Centro Cultural Helénico de Mexico, lors de l’événement « Le CEAD au FTA », le 2 juin 2005.

Après moi, le déluge, texte original en catalan de Lluïsa Cunillé sous le titre de Después de mí, el diluvio. Première lecture aux Dramaturgies en dialogue le 12 septembre 2009.

Todo, de Rafael Spregelburd titre original en espagnol : Todo. Première lecture aux Dramaturgies en dialogue le 7 septembre 2011.

Autres informations

Geneviève Billette et les Francophonies en Limousin

En 2000 et en mai-juin 2001 : résidence à la Maison des auteurs, bourse du Centre national du Livre 2000. Pièce écrite Le Pays des genoux.

En 2002, 19e Festival des Francophonies : programmation de Le Goûteur de Geneviève Billette, mise en scène Claude Poissant, Théâtre Petit à Petit (Canada-Québec)

2003 : Lecture de Le pays des genoux par Patrick Le Mauff (20es Francophonies en Limousin)

2006 - Folie pénienne à Lagos, nouvelle, diffusion MFI/Festival des francophonies en Limousin.

Résidences

Résidence au Château de Grignan, France, octobre 2000.
Résidence au Théâtre Le Carrousel, sous la direction de Gervais Gaudreault et de Suzanne Lebeau, saison 2000-2001.
Tutorat auprès d’auteurs adolescents en collaboration avec le Théâtre Le Clou, sous la direction de Benoît Vermeulen.

Distinctions

Prime à la création 2001 du Fonds Gratien-Gélinas et de la Bourse Louise-LaHaye, Prix Paul-Gilson (2004), et Prix Littéraire du Gouverneur Général, catégorie théâtre, 2005 pour Le pays des Genoux.

Prix Elinore et Lou Siminovitch de Théâtre 2002.
Décerné annuellement, ce prix est accordé en alternance à un dramaturge, à un scénographe et à un metteur en scène, à mi-carrière, dont l’apport au théâtre canadien est digne de mention. Le lauréat obtient 75.000 $ et désigne un "protégé" ou un organisme à qui l’autre partie du prix, 25.000 $, est remise. Ce prix a été décerné le 28 octobre 2002 à Carole Fréchette qui a désigné Geneviève Billette comme protégée.

Prix Annick Lansman 2010.
Geneviève Billette est la lauréate du 1er Prix Annick Lansman (institutrice et co-fondatrice des éditions Lansman, décédée en 2005). Un groupe de proches et d’amis a créé un prix littéraire et théâtral dans le domaine de l’enfance pour commémorer sa personnalité et son action. Ce prix (important par le nombre de partenaires impliqués et de prolongements offerts au lauréat) souhaitait valoriser un texte inédit pouvant à la fois constituer la base d’un spectacle de qualité pour des publics de moins de 13 ans et participer au développement du plaisir de lire le théâtre à partir de 9/10 ans.
Après un second tour, le prix 2010 a été attribué à Geneviève Billette (Québec) avec Les ours dorment enfin. Elle a bénéficié d’une bourse de 1.500 euros, d’une résidence à Mariemont (Wallonie/Belgique), de l’édition de son texte et de sa diffusion à travers le monde ainsi que, bien sûr, de toute la promotion que les 23 partenaires engagés dans le prix ont mis en place autour de la pièce et de l’auteur entre mai 2010 et août 2011.

Liens

CEAD