Sucré Seize (huit filles)


Canada - Québec

Sucré Seize (huit filles )

Huit monologues, huit univers, huit filles de seize ans aux histoires singulières. Chaque tranche de vie questionne tout à la fois la féminité, le désir, la quête parfois maladroite de liberté, d’indépendance, d’amour, de partage…
Ces huit récits, souvent sombres mais rarement désespérés, dressent à vif des portraits de grandes ados, presque des adultes, aux prises avec des problématiques liées à la recherche des limites entre le lâcher-prise et l’autocontrôle, entre l’abandon et la domination.

Suzie Bastien

Autrice de nombreuses pièces de théâtre, jouées en France, en Italie, en Belgique et au Canada, Suzie Bastien est traduite en plusieurs langues et a participé à une quinzaine de résidences d’écriture, notamment au studio du Québec à Rome en 2009, à la Maison des auteurs à Limoges et à la Chartreuse à Villeneuve- Lez-Avignon. De 2013 à 2016, Suzie Bastien conçoit deux pièces autour du poète Gauvreau et du peintre Borduas, s’attardant sur une période artistique qui a bouleversé le Québec.

De la même autrice :
L’Enfant revenant, Éditions Lansman, 2018
Épicentre, Éditions Lansman, 2016
L’Effritement 1 et 2, Les éditions de la Gare, 2007
Ceux qui l’ont connu, inédit, 2006
Le Monde après, écrit en résidence à la Maison des auteurs, bourse du Centre national du Livre, mise en lecture lors du 22e festival desFrancophonies en Limousin, inédit, 2005
LukaLila, Éditions Comp’act, 2002 (Prix de la
dramaturgie francophone de la SACD 2004)

Distribution

Texte Suzie Bastien (Canada – Québec)
Prix SACD de la dramaturgie francophone 2019
Texte publié aux éditions Lansman (2019)
Création

Direction lecture Élisabeth Chailloux
Avec Pia Lagrange, Margot Madani, Hélène Morelli, Léa Tissier

Production Les Francophonies – Des écritures à la scène.
Production déléguée Théâtre de la Balance – CDN du Val-de-Marne.
Avec le soutien du JTN. Accueil en partenariat avec la Bfm Centre-Ville.

Actualités

Entre les lectures "Sucré seize (huit filles) et "Juillet 1961" à la BFM, une petite restauration sera possible sur place (assiette à 5 €)