Billetterie

le Pole Francophone à Limoges

Francophonies, un bien commun

Aucun territoire en France ne dispose d’une pareille singularité. Mais il s’agit cette fois, de se fédérer en constituant un pôle de référence fait d’une union de projets.

En mai 2015, sept partenaires et institutions du monde artistique, culturel, éducatif et universitaire se sont associés pour la première réunion constitutive d’un Pôle Francophone à Limoges et sur l’actuel territoire Limousin :

- le Festival Les Francophonies en Limousin - unique au monde - dont le souci constant est de révéler la richesse des multiples talents d’auteurs et de metteurs en scène de la planète francophone.

- la Bibliothèque francophone multimédia, de référence nationale et internationale (BFM de Limoges), pôle associé à la BNF pour la littérature et le théâtre francophone et porteuse de nombreuses animations et services concernant la francophonie.

- l’Université de Limoges qui dans les domaines du droit, des lettres, des sciences de l’éducation, de la médecine... a fait des francophonies l’un des axes majeurs des travaux de recherche et des formations développés par ses enseignants-chercheurs, en même temps que l’un des horizons de son développement à l’international, au travers des partenariats, des actions concrètes (manifestations scientifiques internationales ; thèses en co-tutelle ; publications), des échanges d’étudiants, de chercheurs et d’enseignants réalisés avec les établissements d’enseignement supérieur appartenant à l’espace francophone.

- le Théâtre de l’Union - Centre dramatique national du Limousin, en pleine mutation, dont le nouveau directeur fait de la francophonie une orientation majeure de son projet, ce que traduit notamment la convention de partenariat avec l’Université Senghor, opérateur officiel de la francophonie, pour la formation de cadres culturels francophones.

- les services académiques de l’Education nationale, très impliqués, particulièrement autour du prix Sony Labou Tansi des lycéens, et qui déploient cette thématique sous diverses formes auprès des élèves et des enseignants (Pôle ressources pour l’éducation artistique et culturelle « Ecritures francophones contemporaines et théâtre »).

- le Centre régional du Livre en Limousin initiateur de coopérations pour l’accès au livre, à la lecture, à la langue française et à la bibliodiversité.

- le Festival de la caricature, du dessin de presse et d’humour de Saint-Just-le-Martel par sa nature même, « embarqué » dans cette dynamique (Centre international de la caricature du dessin de presse et d’humour).

L’objectif est de construire en commun un parcours pluridisciplinaire – créations théâtrales et littéraires, enseignements, expositions, conférences et colloques, salons, festivals, prix littéraires, stages de formation, université d’été, rencontres artistiques… qui composera une saison francophone complète à partir de ce domaine élargi que sera celui de la nouvelle région.

Une des premières collaborations a eu lieu durant le 32e festival Les Francophonies en Limousin, les 1er et 2 octobre 2015, avec le premier Forum de la justice pénale internationale et transitionnelle dans l’espace francophone.

Ces collaborations se sont concrétisées en 2016, avec la présentation pendant les 33es Francophonies en Limousin, d’un programme d’une journée de conférences et d’interventions artistiques et littéraires : "Midi-minuit, une ba(l)lade en langues françaises et en francophonies".

Exposition Sony Labou Tansi, Limoges-Brazzaville aller-retour

Limoges, capitale de la francophonie dans la plus grande région de France : Aquitaine - Limousin - Poitou-Charentes

Un nouvel horizon pour la francophonie

Cette grande cause, longtemps remisée, revient heureusement dans la lumière. Dans le sillage de prévisions vertigineuses en matière d’expansion linguistique (de 600 à800 millions de locuteurs dans le monde vers 2050), l’attention se tourne aujourd’hui bien davantage sur les enjeux de cet ensemble impressionnant. Nouvelle actualité géopolitique (Afrique, Caraïbes...), mise en valeur de son immense potentiel économique (rapport Attali), changement à la tête de l’Organisation internationale de la francophonie1, éclatante vitalité de la création artistique francophone2...

La francophonie porteuse d’avenir

Limoges, le Limousin, pionniers en ce domaine, ont rassemblé leurs forces et elles ne sont pas minces. Ce qui était entrepris séparément au sein de sept structures est l’objet, aujourd’hui, d’une approche cohérente, d’une programmation concertée, d’une vision commune.

Aucun territoire en France ne dispose d’une pareille singularité. Mais il s’agit cette fois de se fédérer en constituant un pôle de référence fait d’une union de projets.

Alain Van der Malière
Président du Festival des Francophonies en Limousin

(1) Désignation de Michaëlle Jean au poste de secrétaire générale.
(2) Réception de Dany Laferrière à l’Académie française, exposition des peintres haïtiens au Grand Palais, Prix Fémina à Yannick Lahens et à Léonora Miano, entre autres.

Forum à la Faculté de Droit

Téléchargez au format PDF une présentation de
« francophonies un bien commun - pôle francophone à Limoges »
diffusée à l’occasion de Lire à Limoges 2016.

- 
Voir les enregistrements des journées de rencontres et d’échanges Francophonies : des réseaux, des territoires. Faire vivre la francophonie en France. 3 et 4 octobre 2018 à Limoges
Enregistrements réalisés par les étudiants du Master CCIC de l’Université de Limoges.

Captation des débats de la 1ère journée de rencontre, mercredi 3 octobre à la faculté de Droit (site Turgot) à Limoges.
Avec Loïc Artiaga (Vice-président délégué médias à l’Université de Limoges), Thierry Auzer (directeur du théâtre des Asphodèles à Lyon, président de la Caravane des mots), Anne Gérard (élue en charge de la Francophonie, conseil régional Nouvelle-Aquitaine), Alexandre Peraud (vide-président délégué vie universitaire et culture, Université de Bordeaux-Montaigne), Mickaël Vallet (Maire de Marennes, président de la Communauté de Communes du Bassin de Marennes), Jean-François Baldi (délégué général adjoint à la langue française et aux langues de France/Ministère de la culture)

- 
Deuxième partie de la première journée :
Quelle politique de soutien aux créateurs et artistes issus des mondes francophones pour la diffusion de leurs œuvres en France ?
Echanges sur la mission confiée par la ministre de la Culture à Xavier North et Paul de Sinety sur la promotion en France de la "scène" francophone avec Xavier North et Paul de Sinety.
Modérateur : Alain Van der Malière (président des Francophonies en Limousin)

- 
Troisième rencontre de la première journée :
Création, langue et conscience francophone : points de vue d’artistes
Avec : Pascal Brullemans, auteur (Québec), Gerty Dambury, dramaturge, romancière, metteure en scène (Guadeloupe), Marcelle Dubois, auteure, metteure en scène (Québec), Hassane Kassi Kouyaté, comédien, metteur en scène, directeur de la scène nationale Tropiques Atrium (France / Burkina-Faso), Guy Régis Junior auteur, metteur en scène, directeur du festival des Quatre chemins (Haïti)
Modératrice : Marie-Agnès Sevestre (directrice des Francophonies en Limousin)

—