A terre


Congo

A terre

Des maux / mots qui se frottent, se mélangent, qui libère de l’exil pour se donner au vent, à l’éternel recommencement de l’aurore, une poussière qui se roule dans la brise qui souffle sur la plage. La terre comme souvenirs et mémoire politiques, une saga de dictatures qui condamnent l’être de poussière à la mort. La terre comme se battre pour pousser en fleurs, serrer fort la houe pour gratter les parfums des rosées du Mayombe. La terre comme affirmation de soi fait de poussière. La terre comme être libre de voguer dans la mer des jacinthes. La terre qui ne nous appartient plus, et fait de nous des oiseaux migrateurs.

Vhan Olsen Dombo, comédien, dramaturge, slameur et performeur, a travaillé avec différents metteurs en scène et joué dans plusieurs festivals à Brazzaville tels que le Mantsina-sur-scène et Étonnants voyageurs. En 2014, il fonde et coordonne avec des étudiants, artistes et journalistes le mouvement citoyen Ras-le-Bol puis s’exile au Cameroun en 2015. Il est aujourd’hui en résidence d’écriture et de création en France, entre Limoges, La Rochelle et Paris.

Sont aussi publiés :
Le Coït sacré des dieux déchus, Les Bruits de Mantsina, 2016
• Les Haut-Parleurs du Remords, Éditions Passage(s), 2019

Prochaines dates

La tente des auteur·rice·s
Limoges

A terre

Distribution

Texte et interprétation Vhan Oslen Dombo (Congo)

Production Les Francophonies – Des écritures à la scène.
En partenariat avec The Artist Protection Fund (NYC),
le Tarmac, la Cité internationale des arts, Maison des Écritures – Ville de La Rochelle, Carré Amelot, Espace culturel de la Ville de La Rochelle, Pays Marennes Oléron, Visions d’Afrique, Association Slam & merveilles LR, Foyer des jeunes travailleurs, Centre social Christiane Faure, Association La Kalan.

Actualités

Voir aussi Et on aurait pu parler de…