Billetterie

ALEXANDRE Alfred


© Christophe Péan
France (Martinique) Origine de la bourse : ETC_Caraïbe/Beaumarchais

Alfred Alexandre est né en 1970 à Fort-de-France, en Martinique. Après des études de philosophie à Paris, il retourne sur sa terre natale, où il exerce la profession d’enseignant-formateur en français.

Son premier roman, Bord de canal (Dapper, 2005) obtient en 2006 le Prix des Amériques insulaires et de la Guyane. Dans la même lignée, Les Villes assassines revendique sa filiation à la littérature américaine
plutôt qu’européenne.
Plus jeune que les auteurs phares de la créolité, il cherche à « sortir l’expression artistique caribéenne, et singulièrement martiniquaise, du questionnement identitaire dans lequel elle est enfermée depuis un demi-siècle ».

Son premier texte théâtral, La Nuit caribéenne, choisi parmi les dix meilleurs textes francophones au concours général d’Etc_Caraïbe en 2007, a été mis scène en 2010. Son deuxième texte théâtral, Le Patron, a été présenté en 2009 à Québec au Carrefour international de théâtre, dans le cadre d’une résidence d’écriture organisé par ETC_Caraïbe et le CEAD. En 2015, les Écritures Théâtrales Contemporaines en Caraïbe et l’association Beaumarchais lui ont attribué le prix du meilleur texte francophone.

Il est considéré comme le chef de file de la nouvelle littérature antillaise.

mise à jour : juin 2016

Créations de l'auteur

Roman
Bord de canal. Paris : Dapper, 2004.
Les villes assassines. Paris : Écriture, 2011.
Le Bar des Amériques. Montréal : Mémoire d’encrier, 2016.

Théâtre
La Nuit caribéenne. Inédit, 2007.
Mise en espace au Creusot, Scéne nationale, 2009 ; mise en scène au CMAC scène nationale, Fort-de-France, 2010 ; représentation au Festival mondial des arts nègres à Dakar, 2010.

Le Patron. Inédit, 2009.

Essai
Aimé Césaire, la part intime. Montréal : Mémoire d’encrier, 2014.

Textes publiés dans des ouvrages collectifs
« Taxi pays » (fiction). Drive, l’errance ensorcelée. Gerry L’Étang, éd. Paris : HC Éditions, 2009 : 17-26.
« Césaire : poésie et vérité » (essai). Aimé Césaire, pour toujours. Patrick Singaïny, éd. Chevagny-sur-Guye (France) : Orphie, 2011

Préface :
« Préface ». Chateau Aubery, par Georges Mauvois. Fort-de-France : K Éditions, 2008.

Autres informations

Alfred Alexandre et les Francophonies en Limousin

mi-juin à mi-juillet 2016 : résidence à la Maison des Auteurs (bourse ETC_Caraïbe / Beaumarchais pour sa pièce Le Patron).
1er octobre 2016 : lecture de sa pièce Le Patron, 33es Festival / Les Caribéennes.

Prix et distinctions littéraires

2006 - Prix des Amériques insulaires et de la Guyane (ex æquo), pour Bord de canal.
2007 - Prix Etc_Caraïbe, pour La Nuit caribéenne.
2009 - Lauréat d’une résidence d’écriture CEAD-Etc_Caraïbe, à Quebec, pour Le Patron.
2015 - Laureat d’une résidence d’écriture CEAD-Etc_Caraïbe/Beaumarchais, (prix du meilleur texte francophone pour la pièce Le Patron).

Liens

L’Echo du Centre (Limoges) - Portrait d’Alfred Alexandre par Annie Devaux

Ile-en-île