Billetterie

BIBISH MUMBU Marie-Louise


© Miss V.
RC Congo Origine de la bourse : Centre national du Livre

Journaliste culturelle, auteur
Dates de résidence : mi-février, mi-avril 2009

Née à Bukavu (RD Congo) en 1975.
Diplômée en 2002 de l’Institut Technique des Sciences de l’Information et Communication à Kinshasa (ISTI) en journalisme.

Rédactrice, écrivain, elle est l’auteur du Carnet de la création sur le plasticien congolais Francis Mapuya (éditions de l’Œil) et de Mes Obsessions : j’y pense et puis je crie !, chroniques de la vie quotidienne de Kinshasa qui constituent l’une des matières du spectacle de Faustin Linyekula Festival des mensonges, dont elle a été également interprète.

Elle a travaillé dans l’administration et la production pour différents artistes et projets culturels : les Studios Kabako, structure congolaise de danse contemporaine, jusqu’à l’été 2003, le chorégraphe français Thomas Duchâtelet (été 2003), Astrid Mamina, metteur en scène, ou le projet Cauri à Kinshasa (automne 2004) organisé par l’association marseillaise AMI - Aide aux Musiques Innovatrices, en partenariat avec la Halle de la Gombe et sa structure, LOBI, qui œuvre dans l’accueil, la production et l’organisation d’évènements.

Elle a participé à des stages de journalisme et à plusieurs ateliers d’écriture (Guy-Junior Régis, Olivier Coyette, Sonia Ristic, Odile Zeller, Jean-Luc Outers, Matthieu Malgrange).

Marie-Louise Bibish Mumbu est correspondante d’Africultures, revue culturelle trimestrielle. Elle vit entre Montréal et Kinshasa et se consacre maintenant à l’écriture.

mise à jour novembre 2013
photo Véronique Framery

Créations de l'auteur

Textes

Samantha à Kinshasa – roman, éditions Le Cri, Collection Espace Sud, novembre 2008
Extrait : « Assise sur le siège 19A de l’Airbus A330 d’Air France à destination de Paris, je bois. Du rouge. Je ne lis pas Le Soir ou Le Monde. Je n’engage pas la conversation avec mon voisin, un quadragénaire blanc. Moi, si bavarde d’habitude, je ne parle pas. Je n’écoute pas de musique, je ne regarde pas de programme spécial. Dessins animés, films sortis récemment au cinéma, infos, jeux vidéo. Rien de tout cela ! Non, moi, là, dès que l’avion a atteint sa vitesse de croisière, je me suis mise à penser…
Ils font quoi à cette heure, les gens de mon quartier ? Les nouveaux locataires ont-ils enfin emménagé ? Des jeunes mariés. L’épouse va sans doute faire les frais des « mamans » du quartier, elles sont comme ça au début. Elles voudront tout contrôler, son panier quand elle revient du marché, ou quand elle fait la cuisine, comment elle s’habille, est-ce qu’elle est arrivée enceinte – où cela s’est-il fait là -, comment parle-t-elle, en quelle langue, qui sont ses amis d’ailleurs ? Des choses comme ça. Après, ça ira… »

Nouvelles de Kinshasa – Une valse hésitante – Avril 2008.
Allers-retours – ouvrage collectif, Association des Revues Plurielles, décembre 2008.
La Fratrie errante - Juin 2007, éditions de l’Œil (Les Carnets de la Création).
Mes Obsessions, j’y pense et puis je crie ! - Juin 2004, parution Halle de la Gombe, décembre 2004.
Les Carnets de la Création : Francis Mampuya, peintre - Février 2003, éditions de l’Œil.
Logiques Urbaines à Kinshasa - Décembre 2002.
Dans la cuisine, des morceaux d’espoir… - Avril 2008.
La petite peste d’à côté - Avril 2007.
Mes folles années II : Hypnose. A Rebours, Mars 2007.
Chansons sans air - Chroniques kinoises, Décembre 2006.
Mes folles années I : Examens d’état - Mai 2006.

Ouvrages collectifs

Shungu, un festin de lettres, éditions Komedit, octobre 2014, ouvrage collectif rassemblant des textes de huit auteurs francophones (Julie Gilbert, Marie Fourquet, Marcelle Dubois, Raharimanana, Marc-Antoine Cyr, Bibish Marie-Louise Mumbu, Papy Maurice Mbwiti, Soeuf Elbadawi), publié suite à la Soirée des manifestes organisée à Limoges lors de la 30e édition des Francophonies en Limousin.

Moziki littéraire

En septembre 2011, Marie-Louise Bibish Mumbu, Fiston Nasser et Papy Mbwiti se sont donné un rendez-vous, pour écrire au même moment, quelque soit le lieu où ils se trouvent, sur un même thème. Le premier thème, en septembre 2011, était "La Peur".
Leurs textes sont publiés le site d’Africultures : « Moziki littéraire : un pont relie Limoges, Graz, Montréal » :
1 - La peur au rendez-vous
2 - Ici ou là-bas
3 - Et enfin, la ville
4 - Le choix
5 - Lettre à un ami
6 - Lettre à Léopold
7 - Lettre au disparu
8 - Enfance
9 - Illusion / Désillusion
10 - Chemin et Destination
11 - Chaos
12 - Chagrins
13 - Ya ofele
14 - On m’a cassé
15 - Urgence

Articles publiés

Une quarantaine d’articles publiés dans Africultures
Reportage Chauffeurs de mots, publié dans la revue Stradda, n° 8 spécial Afriques, avril 2008

Mise en scène

La Fratrie errante - mise en scène de Faustin Linyekula, création aux 24es Francophonies en Limousin, Limoges, 2007.

Autres informations

Marie-Louise Bibish Mumbu et les Francophonies en Limousin

En 2007 :
La Fratrie Errante (création) à partir d’un scénario de Marie-Louise Bibish Mumbu, mise en scène Faustin Linyekula, Congo (RDC)

En 2009
- Résidence d’écriture de mi-février à mi-avril.
- Mise en lecture de Chansons sans air / Samantha à Kinshasa par Catherine Boskowitz dans le cadre de Nouvelles Zébrures.

Détail de la résidence d’écriture en 2009

En 2010
- Création aux Festival des Francophonies en Limousin de Et si on te disait indépendant ? avec Papy Maurice Mbwiti.
- Adaptation scénique par Catherine Boskowitz du récit de Marie-Louise Bibish Mumbu Samanantha à Kinshasa.

En 2013 - 30e Festival, participation au projet Les Auteurs passent à l’acte ! avec Papy Mbwiti et Fiston Nasser Mwanza du collectif Moziki littéraire :
- Soirée des Manifestes
- spectacle Kin Kiesse !

En 2018 - 35e Festival : participe comme co-auteure au spectacle "Jusqu’où te mènera Montréal"
Distinction

Prix Mark Twain / octobre 2009, prix littéraire mensuel décerné par l’Ambassade des Etats-Unis à Kinshasa, pour sa nouvelle "Moi et mon cheveu".

Liens
> Blog de Bibish Mumbu
> Africultures
> You Tube : Le Festival des mensonges 4 (vidéo)
> Studio Kabako
>Cultures Sud : « Nous étions habités par la rage de dire et la révolte », entretien avec Marie Louise Bibish Mumbu et Papy Mbwiti, par Laure Naimski, octobre 2010
> Afriblog
> Lire l’article "Bibish Mumbu, la plume volante" de Eric de Bellefroid (17/10/2007 in La Libre Belgique)

Videos

Entretien avec Eva Doumbia autour de "Moi et mon cheveu"
Moi et mon cheveu est un cabaret documentaire féminin, où est exploré le domaine de la coiffure « black », prenant le prétexte capillaire pour affronter les tabous de la femme africaine ou métissée et de son histoire, laquelle est bien plus complexe et parfois drôle que les clichés bien-pensants… La relation des femmes avec leur cheveu crépu raconte en filigrane l’histoire de l’esclavage de tout un peuple, mais aussi la soumission aux codes de beauté.

Détail de la vidéo
Langue : français
Durée : 11 minutes 36 secondes
Lieu : Limoges (Maison des auteurs)
Participants/comédiens : Entretien réalisé par Marie-Agnès Sevestre
Copyright : Les Francophonies en Limousin / theatre-contemporain.net
Type : Entretien (document vidéo)

Détail du spectacle : "Moi et mon cheveu"
Auteur(s) : Marie Louise Bibish Mumbu
Metteur(s) en scène : Eva Doumbia
Acteur(s) : Massidi Adiatou, Tété Alhinho, Alvie Bitemo, Aminata Coulibaly, Fatoumata Diabaté, Eva Doumbia, Lionel Elian, Laïla Garin, Jenny Mezile, Mariella Santiago, Lamine Soumano.