DOGBE Alfred


© photo Alain Chambaretaud, 1997
Niger Origine de la bourse : Centre national du Livre

Bourse du Centre national du Livre - 1997
Dramaturge, écrivain, journaliste, metteur en scène, réalisateur

Né le 9 septembre 1962 à Niamey (Niger) où il vivait et travaillait, Alfred Dogbé (alias Kossi Odjo Dogbé) était nigérien, marié et père de six enfants. Il est mort à Lomé (Togo) le 2 mars 2012 des suites d’une longue maladie.

Après un baccalauréat en sciences économiques, il entre dans l’enseignement secondaire tout en poursuivant ses études, d’abord par correspondance au CNED de Vanves (France), puis à l’Université de Niamey où il obtient une maîtrise de lettres modernes, avec une étude comparée de La figure du dictateur dans l’œuvre de Sony Labou Tansi et de Gabriel Garcia Marquès (FLSH, Niamey, 1988).

De 1981 à 1997, il travaille comme professeur de Lettres dans différents collèges et lycées, publics et privés, de Niamey et de l’intérieur du Niger, puis comme chargé de cours de critique littéraire à la FLSH de Niamey (entre 1997 et 1999). Alfred Dogbé se consacre à l’écriture de fiction, à la mise en scène, à l’animation d’ateliers d’écriture et la réalisation de films. Il crée le CLEF, un centre de formation culturelle à Niamey et dirige la compagnie Arène Théâtre. Il collabore, en tant que journaliste, à diverses publications d’information générale et à des revues culturelles.

En 2001, il fonde la compagnie Arène Théâtre, qui produit Emergences-festival de théâtre à Niamey, un événement annuel dans le but de contribuer à la constitution d’un environnement professionnel de production théâtrale en Afrique et à la diffusion de la création francophone auprès des publics de Niamey.

Bénéficiaire d’une Bourse du Centre National du Livre, il a été accueilli en résidence d’écriture en 1997 à la Maison des Auteurs de Limoges et a publié chez Lansman un recueil intitulé : Bon voyage, Don Quichotte et autres textes. Au théâtre, il a adapté et mis en scène ses propres pièces (Tiens bon Bonkano, La Geste de Zalbarou), certaines nouvelles (Bon voyage, Don Quichotte) mais aussi Shakespeare (Richard III / Africa). Il est également l’auteur d’un scénario de film pour enfants, Le Cadeau d’anniversaire.

L’écriture d’Alfred Dogbé, fortement ancrée de l’actualité, explore diverses facettes du comique et de la fiction : contes, nouvelles, théâtre, marionnettes, album de jeunesse, scénario.

Mise à jour mars 2012

Créations de l'auteur

Œuvres éditées

La Dérision du sentiment guerrier dans Sarraounia de Mamani Abdoulaye, revue Encres n°1,
Niamey, essai, 1993.
Monsieur l’inspecteur, nouvelle in Les cauris veulent ta mort, Sépia, France, 1995.
Bon voyage, Don Quichotte, recueil de nouvelles, Lansman, collection "Nouvelles et récits d’Afrique", Belgique, 1997.
Le Blâme in Je suis vraiment de bonne foi, Nouvelle. N’dze, France, 2001.
Les Conquêtes du Roi Zalbarou, théâtre, Lansman Belgique, 2002.
La Mare maudite, album jeunesse, Editions Albasa / GTZ, Niamey, 2002.
Certificat d’humanité, (comédie), éd. Afrique-Lecture, Niamey, 2010.
La Fierté de papa & Fauteuil (2 brèves pièces de théâtre) in L’Homme est un mystère, édité par ODDC, Saint-Brieuc, 2008.
Du gombo pour deux légumes, (théâtre), Coll. Récréatrales – éd. Découvertes du Burkina, Ouagadougou, 2008.

Autres écrits

La Soupe, farce pour marionnettes, pièce créée au CCF Georges Méliès de Ouagadougou et Bobo-Dioulasso (Burkina Faso) par la Compagnie du Fil (direction : Athanase Kabré) dans une mise en scène de Luis Marquez ; mai 2006 et février 2007.

Du gombo pour deux légumes, théâtre, éditions Découvertes du Burkina

Tiens bon, Bonkano !, théâtre.

La Vie au brouillon, recueil de nouvelles, 1997.

L’Homme-braise, roman 1997 (projet d’écriture pour la résidence à La Maison des Auteurs des Francophonies en Limousin).

Mises en scène - spectacles

Les Racines dans les jambes, le cœur sur la route
(spectacle de conte), octobre 2009, Studio-théâtre d’Asnières sur Seine, Espace 89 Villeneuve-La-Garenne et MJC de Colombes (France), par la Cie Arène Théâtre (Niamey), l’association Frontal (Lyon) et le festival Rumeurs Urbaines (Colombes/France).

Pour le Fauteuil
(farce), août 2009, Espace Tréteaux, Centre Culturel Franco-Nigérien Jean Rouch de Niamey, Centre Culturel franco-nigérien Zinder (Niger), par la compagnie Arène Théâtre.

Burocrassie
(farce), Octobre 2008, Centre Culturel Français Georges Méliès, Espace culturel Gambidi, Ouagadougou, CCFN Zinder, Alliance Française Maradi, CCFN Jean Rouch Niamey, par la compagnie Arène Théâtre et les Récréatrales.

Boucan et cancan
(comédie), avril 2008, Espace Tréteaux, Centre Culturel Franco-Nigérien Jean Rouch de Niamey, Centre Culturel franco-nigérien Zinder (Niger), par Cie Arène Théâtre.

La Soupe
(marionnettes), février 2007, Centre culturel français Bobo Dioulasso et CCF de Ouagadougou, (Burkina Faso), Cie du Fil.
Certificat d’humanité
(comédie), Août 2005, Espace Tréteaux Niamey (Niger), Festival de théâtre de la fraternité FESTHEF Lomé (Togo), Cie Arène Théâtre.

A l’Etroit
(drame), mars 2005, Maison de la Culture Agadez, Centre culturel franco-nigérien de Zinder, Centre culturel franco-nigérien Jean Rouch Niamey (Niger), Cie Arène Théâtre.

Gardi,
adapté d’après Jules César de Shakespeare, septembre 2004, CCFN Jean Rouch, Niamey, par la compagnie Tréteaux du Niger.

Déroutes,
(Pièce pour marionnettes, co-écrite avec Evelyne Fagnen), février 2010, Institut culturel français Bobodioulasso et Festival Rendez vous chez nous, Ouagadougou, (Burkina Faso), Cie l’étoffe des rêves - Les Grandes Personnes de Boromo et Arène Théâtre-GIE.

Richard III / Africa,
de William Shakespeare, adapté par Alfred Dogbé (Niger), mise en scène de Barbara Liebster (Suisse) (présenté au Festival "Récréâtrales" 2004 à Ouagadougou, au Festival Afrique Noire à Berne en novembre 2005 et au Théâtre Varia, Belgique du 26 au 28 octobre 2005)

Tiens bon, Bonkano !,
avec la Compagnie Arène Théâtre, production Cie Arène Théâtre CCFN Niamey 2003, présenté au Festival Afrique Noire à Berne en novembre 2005 et aux 14es Rencontres théâtrales internationales du Cameroun à Yaoundé.

Certificat d’humanité, comédie, produite par la compagnie Arène Théâtre Août 2005.

Du Gombo pour deux légumes, comédie créée par la Compagnie Arène Théâtre - Septembre 2003.

Un Cri de colère et d’amour, comédie d’après un épisode de la vie de Martin Luther King crée en février 2000.

Bon voyage Don quichotte, adaptation théâtrale. Juillet 2000.

La Geste de Zalbarou, théâtre. Mars 2000.
Un cri de colère et d’amour, théâtre. Février 2000.
Pèse les mots et pose les actes, spectacle littéraire. Octobre 1999.
Exils, théâtre. Mars 1999.

Scénario, fictions TV

Gari Yahi Zahi (fiction TV en 20 x 26 mn), décembre 2010 réalisation : Bakabé Mahamane, Production : Intermedia, Niamey.
Soueba (réalisateur), court-métrage, série télévisée de 12 épisodes de 26mn, 2008.
Un casting pour un mariage (scénariste), court métrage, 2008.
Commissariat de Tampi (scénaraiste), court métrage, série télévisée par épisodes de 26mn réalisée et produite par FasoFilms, 2005.
La Course au cadeau (adaptateur) court métrage, fiction jeunesse, 2001.

Autres informations

Alfred Dogbé et les Francophonies en Limousin

1997 : résidence d’écriture en à la Maison des Auteurs de Limoges, bourse du Centre national du Livre. Projet d’écriture : L’Homme-braise.

Bourses, prix et résidences, invitations

2011 (novembre/décembre) : résidence au Théâtre Gérard Philipe de Saint-Denis avec une bourse Beaumarchais.
2006 : invité au 26e Salon du Livre de Paris 2006 dont le thème était la francophonie.
2002 : participation à Apt (France) au projet L’école en Afrique à l’initiative de l’association Actions africaines/JP Blachère
2002 : interventions en milieu scolaire en Wallonie (Belgique) à l’initiative de l’association interprovinciale Promotion Théâtre
2001 : bourse Beaumarchais pour une résidence d’écriture La Ruche Sony Labou Tansi organisée à Bamako par l’association "Ecritures vagabondes".
2000-2001 : séminaire de scénarisation de film pour enfants par Africa & Pinnochio, Dakar, Ségou et Niamey.
1999 : Boursier de la Commission internationale du théâtre francophone et de la Mission de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de France au Niger pour un stage d’écriture dramatique et de mise en scène à Ottawa, Montréal, Moncton et Québec (Canada).
1995 : 1er Prix du concours de nouvelles CCFN Niamey avec Sani Sal’té.
1994 : 1er Prix du concours national de littérature (AEN) avec Réveil, recueil de nouvelles, et 2e Prix du concours de nouvelles CCFN Niamey avec Monsieur l’inspecteur.

Liens

Blog "Pour Alfred Dogbé"

Cultures Sud : hommage d’Adamou Idé à Alfred Dogbé (avril 2012)

Africultures

Editions Lansman

Evene.fr :Interview d’Alfred Dogbé Le Paradoxe africain