En attendant la 32e édition

Une formidable vitalité s’est dégagée de cette 31e édition. Vitalité qui s’est déployée aussi bien dans la parole des auteurs représentés, dans la diversité des formes esthétiques et des langages, que dans les multiples collaborations artistiques.

Pour l’ouverture du festival, carte blanche avait été donnée à Marcel Bozonnet et Richard Dubelski qui ont présenté un oratorio en plein air dans deux quartiers distincts de la ville de Limoges (Le Vigenal et La Cité), avec plus de 60 participants amateurs, en hommage aux habitants de la ville d’Alep.

Du côté de la programmation, l’accompagnement réalisé depuis de nombreuses années par la Maison des auteurs a porté ses fruits, générant des créations par de jeunes compagnies théâtrales (dont certaines implantées en Limousin) et des auteurs francophones venus en résidence d’écriture à Limoges les années passées. Citons, entre autres, cinq créations du festival : La Constellation du Chien de Pascal Chevarie (Canada-Québec) – dans le cadre de la Belle saison pour l’Enfance et la jeunesse, Permafrost de Manuel-Antonio Pereira (Belgique), Cantate de guerre de Larry Tremblay (Canada-Québec), Le Kung Fu de Dieudonné Niangouna (Congo) et Muezi WaQ du comorien Soeuf Elbadawi.

La création de Daral Shaga, opéra circassien, a vu le jour grâce à l’association du metteur en scène Fabrice Murgia, des circassiens de Feria Musica, de l’auteur Laurent Gaudé, du compositeur Kris Defoort, sur une commande de l’Opéra-théâtre de Limoges en coproduction avec le festival des Francophonies et du Pôle national des arts du cirque de Nexon (Le Sirque). Cette création a attiré plus de 2.000 spectateurs.

Les créations initiées par les Francophonies ont bénéficié de nombreux soutiens en région (Théâtre du Cloître à Bellac, Scène nationale d’Aubusson, Théâtre de l’Union – CDN de Limoges, Fondation La Borie en Limousin, Centres culturels municipaux de Limoges).
Pour la première fois, le festival s’est engagé dans la création d’un spectacle jeune public (La Constellation du chien sous la direction d’Alban Coulaud).

L’opération « Fenêtre ouverte sur Mantsina » a permis à de nombreux artistes et initiatives issus de ce festival brazzavillois de rencontrer le public et les professionnels français (Le Kung fu de Dieudonné Niangouna, Au bord du fleuve Congo et les différentes rencontres tout public autour des contes d’Abdon Kaf, Au-delà de Delavallet Bidiefono, Cantate de guerre de Harvey Massamba, M’Appelle Mohamed Ali par Etienne Minoungou).

Les propositions littéraires (L’Imparfait du Présent, le Bar des Auteurs, Les Caribéennes) rencontrent toujours un public ardent et nombreux, et ont fait salle comble.

Le tout nouveau prix RFI Théâtre a été lancé lors de cette édition et le premier lauréat désigné est Julien Bissila, auteur congolais, pour Chemins de fer.
Le prix SACD est attribué à Pedro Kadivar (Iran) pour Pays et le prix Sony Labou Tansi des Lycéens à David Paquet (Canada-Québec) pour 2h14.

La tente berbère de Côté Jardin, en accès libre, a attiré un public nombreux pour les concerts rencontres artistiques, accueils de scolaires. Son taux de remplissage a régulièrement atteint les 100%...

Cette année, de façon tout à fait exceptionnelle, onze ambassadeurs représentants de pays adhérents à l’OIF ont choisi le festival des Francophonies pour faire leur première intervention hors de Paris. Ils ont assisté aux spectacles et noué des premiers contacts avec les partenaires culturels, universitaires, médiatiques, politiques et économiques du Limousin.

Le festival a accueilli de nombreux journalistes (Le Figaro, L’Humanité, Le Nouvel Obs, Les Inrocks, Jeune Afrique, France Inter, RFO, TV5, AITV, ainsi que ceux de nombreux blogs prescripteurs…) et a été particulièrement bien relayé par ses partenaires médias (France 3 Limousin, France Bleu Limousin, RFI, Le Populaire du Centre et l’Echo, Télérama, Espace francophone, theatrecontemporain.net, Africultures, France Culture)…

Côté chiffres :

Ont été présents sur 11 jours de festival :

- 23 spectacles (pour 53 représentations à Limoges et en région Limousin - théâtre, concert, danse), dont 7 créations et 4 premières en France
- 17 rendez-vous littéraires et des dizaines de rencontres et débats,
- soit un total de 118 rendez-vous à Limoges et en Limousin au cours de ces 11 jours.
- 246 artistes francophones accueillis, venus de Suisse, du Québec, des Comores, du Burkina-Faso, d’Afghanistan, d’Iran, de Madagascar, du Rwanda, de France, des Caraïbes et de La Réunion – les artistes du Congo et de la Belgique étant particulièrement à l’honneur
- environ 15.000 spectateurs ont assisté à cette 31e édition (soit 1.000 de plus en salle que l’an dernier) avec un taux de fréquentation de 80 % pour les propositions en billetterie payante sur Limoges et de 97% pour les propositions en accès libre.
- devant la demande du public, deux représentations supplémentaires ont été proposées (pour La Constellation du Chien et pour En attendant Godot)

A suivre…
La 32e édition du festival des Francophonies en Limousin se déroulera du 23 septembre au 3 octobre 2015, précédée du rendez-vous littéraire "Nouvelles Zébrures" du 16 au 28 mars 2015.