Billetterie

KEOUA-LETURMY Faustin


Burkina Faso (République du Congo) Origine de la bourse :

Auteur, metteur en scène et comédien
Résidence du 10 janvier au 10 avril 2014
Bourse de l’Institut francais

Faustin Kéoua Leturmy est né en 1972 en république du Congo. En 2001 il s’installe au Burkina Faso où il est directeur artistique de la compagnie Wari Mumvuka, et coordonne depuis 2007 le Cercle des Auteurs.

Initialement formé dans la troupe artistique N’Gunga de Brazzaville, il suit, en 2005, une formation au théâtre de rue, avec la compagnie française O.P.U.S, qui abouti à la création du spectacle Le Musée de la poule poilue, sous la direction de Michel Crespin, Etienne Grebot et Pascal Rome.

En 2006 il effectue une résidence d’écriture au festival les Récréatrales à l’issue de laquelle il écrit La Tombe sacrée.. A partir de cette date, il met en scène ses propres textes : L’Epouse et veuve, Le Palais des vautours, Le Mil de la Mort’’, Passe pas l’homme.

Par ailleurs, il a répondu à une commande de l’Ambassade de France pour l’adaptation de trois romans africains, qu’il a réunis sous le titre Trièdre, présenté dans onze villes du Burkina Faso et deux fois au CCF de Ouagadougou en 2010.

En 2012, il est lauréat du programme Afrique en création de l’Institut Français pour la réécriture de La Tombe sacrée et a ainsi bénéficié d’une résidence à la Cité internationale des Arts de Paris.

Plus versé dans l’écriture de pièces de théâtre, la publication de son premier roman Dans les Couloirs du campus, en mars 2012, vient comme une consécration à ses nombreuses années d’écrivain.

Avec sa pièce Passe pas l’homme, il a été lauréat du Prix lycéen de littérature dramatique francophone 2012/2013 (Inédits d’Afrique et d’Outre-Mer), et nominé "meilleur auteur" pour les Grands Prix Afrique du Théâtre Francophone 2010 (Cotonou/Bénin).

Mise à jour 18 décembre 2013 - photo Patrick Fabre, 2012

Créations de l'auteur

Théâtre

Passe pas l’homme, Lansman éditions, juin 2014 (prix de l’InédiThéâtre Outre-mer).
Une histoire sensible, mettant face à face deux personnages prêts à prendre le maximum de risques pour trouver un bout de terre plus hospitalière. En jouant avec le non-dit et l’ellipse, l’auteur trace un chemin qu’on ne peut s’empêcher de suivre.

La Tombe sacrée pièce écrite lors d’une résidence au sein des Récréâtrales en 2006. Lauréat 2012 du programme Afrique en création de l’Institut Français, Faustin Keoua Leturmy a bénéficié d’une résidence pour sa réécriture à la Cité Internationale des Arts de Paris. La pièce a ensuite été créée à l’Institut français de Brazzaville.
Deux hommes politiques aspirent chacun à asseoir leur hégémonie en vue de conquérir le pouvoir. Alors que le premier se comporte déjà comme si c’était chose faite, le second plus idéaliste veut faire confiance aux urnes. Vénérée par tout un peuple, une lutte s’engage entre les deux hommes pour prendre le contrôle de la tombe sacrée du prophète pour jouir de sa faveur.

L’Epouse et veuve
pièce crééé le 10 février 2006 au centre culturel français de Ouagadougou par la compagnie Wari Mumvuka).

Le Palais des vautours
pièce créée le 14 mars 2008 au centre culturel français de Ouagadougou par la compagnie Wari Mumvuka).

Trièdre , adaptation de trois romans africains (commande de l’Ambassade de France), présentée dans onze villes du Burkina Faso et deux fois au CCF de Ouagadougou en 2010.

Le Mil de la Mort
création le 12 juin 2010 et reprise le 21 octobre au CCF de Ouagadougou par la compagnie Toulonfogo.

Roman

Coupe le lien !
L’Harmattan (Encres noires), octobre 2014
Rosine et Ludo, un couple de jeunes étudiants congolais, tentent de fuir l’humiliation pour partir en France voler de leurs propres ailes... Ce roman traite de l’immigration afro-africaine à travers les conditions de vie des jeunes congolais en Afrique de l’Ouest, les rapports entre locaux et étrangers, l’attitude des autorités...

Dans le Couloir du campus
L’Harmattan, collection Écrire l’Afrique, mars 2012
La discussion avait tiré en longueur presque toute la matinée. Les uns pour convaincre que des citoyens qui ne disent pas ce qu’ils pensent ne sont pas des citoyens libres. Les autres pour prouver que si nous revendiquons nos droits par lemoyen de la grève le pouvoir sera menacé...

Autres informations

Faustin Raysac Keoua Leturmy et les Francophonies en Limousin

Octobre 2012, il est invité aux rencontres des Collectifs d’auteurs.

2014 : En résidence à la Maison des auteurs (bourse de l’Institut français). Participation aux rencontres littéraires Nouvelles Zébrures.

Videos

Faustin Keoua Leturmy présente "Dans le couloir du campus"

Reportage de France 3 Limousin réalisé par Marine Guigné, Nassuf Djailani, Jean-Philippe Smet à l’occasion de Nouvelles Zébrures. Intervenants : Nadine Béchade : comédienne (à propos de la lecture de Intimite Data Storage d’Antoinette Rychner) et Faustin Keoua Leturmy : romancier et dramaturge en résidence à la Maison des auteurs.