Les Yeux dans le dos


Canada - Québec

Les Yeux dans le dos

Un comédien arrête pas de jouer parce que ça lui tente plus, non. Un comédien arrête de faire du théâtre s’il n’a plus de rôle, s’il n’arrive plus à en vivre ou s’il n’arrive plus à mémoriser des textes. Oui, ce métier repose avant tout sur la capacité à apprendre des textes par cœur. C’est chiant parce qu’en
perdant la mémoire, on perd son métier. Pis la braise dans les yeux du comédien s’éteint quand on doit lui souffler son texte. La mort à feu doux est pas moins mourante.
C’est pas une comédie mais c’est drôle. C’est poétique, c’est philosophique, c’est personnellement universel.

Patric Saucier œuvre autant comme comédien et auteur que metteur en scène. Son attachement pour Limoges ne date pas d’hier. Tout d’abord venu en 1996 pour y jouer dans le spectacle déambulatoire Leçon de flânage, il signera au fil des ans plusieurs mises en scènes et résidera à la Maison des auteurs, notamment pour écrire Le Boxeur, son premier solo.

Sont notamment publiés :
Deux semaines après l’éternité, Éditions Passage(s), 2019, Prix
de la Dramaturgie francophone 2006 de la SACD
Lili l’été, Éditions Passage(s), 2019
Le Pays brûlé, Éditions Passage(s),2019
Le Boxeur, Éditions Lansman, 2010, texte écrit à la Maison des auteurs en 2006 - Bourse du Centre National du Livre

Prochaines dates

La tente des auteur·rice·s
Limoges

Les Yeux dans le dos

Distribution

Texte et interprétation Patric Saucier (Canada – Québec)

Production Les Francophonies – Des écritures à la scène