OBIANG Ludovic


Gabon Origine de la bourse : Beaumarchais

Bourse de Beaumarchais - 1999

Titulaire d’un DEA de musicologie et d’un Doctorat N.R. en théorie littéraire de la Sorbonne (thèse sur la poétique du roman négro-africain).

Ludovic Obiang est directeur de recherche à l’Institut de Recherche en Sciences Humaines (IRSH) du CENAREST et HDR de l’Université de Limoges. Musicologue et théoricien de la littérature, spécialiste de l’organologie africaine et de l’identité littéraire. Il a publié de nombreux essais dans des revues locales et internationales. Coordinateur du Groupe de Recherche sur l’Identité Littéraire (GRILNA-OURIKA) de l’IRSH, il dirige les deux revues en lignes du CENAREST(Itineris Plus et ScienceSud).

Après s’être fondé sur le système interne des récits pour concilier unicité structurale du roman et consciences identitaires africaines, il travaille aujourd’hui à complexifier sa théorie de l’identité, à la fois par une application de sa poétique générale à l’examen des poétiques individuelles « Réécriture de l’existant et refus de l’inédit dans le théâtre d’Aimé Césaire », Le veilleur de conscience, PUG, 2009 ; « Affirmation de la déréliction et prémonition de la renaissance dans l’œuvre romanesque de Sony Labou Tansi », ScienceSud 2011 ; « Entendre l’écriture comme une partie de chasse », Alternative Francophone 2011) et par un approfondissement de l’intermédialité écriture/oralité (« Lire le roman de parole », ScienceSud 2009), de manière à construire une sémiotique générale de la culture africaine.

Poète, essayiste, nouvelliste et dramaturge, auteur de nombreux textes publiés dans différentes revues, il s’est fait remarquer du grand public à l’occasion de la parution de son recueil de nouvelles L’Enfant des masques en 1999.

Mise à jour janvier 2008

Créations de l'auteur

Textes

L’Enfant des masques et La Ville endormie, nouvelles, in Notre Librairie n° 119.
L’Enfant des masques, nouvelles, Ndzé / L’Harmattan, collection Encres Noires, 1999.
Et si les crocodiles pleuraient pour de vrai, Editions Ndzé, 2006.
Le Mystère Odabor, nouvelle, in Le huitième péché, collectif, editions Ndzé, 2006.
Pour jouer du tambour-maître, nouvelle, in Notre Librairie n° 135, et dans Je suis vraiment de bonne foi, collectif, éditions Ndzé, 2001.
Péronelle, théâtre, Ndzé, 2001.
On a perdu Monsieur Paul, nouvelle, in Amour de villes, villes africaines, Editions Dapper, 2002.

Mises en scène

Entre deux feux, théâtre, 1995.
Les Triplés, théâtre, 1995.
Péronelle, mise en scène Dominique Douma, janvier 2006 à Paris.

Articles

Voyage au bout du silence, Panorama critique du roman gabonais, Notre Librairie, Revue des littératures du Sud (Actualité littéraire 1998-1999) no 138-139, novembre 1999 - mars 2000, pp. 30-40.

Typologie du roman africain : problématique du genre et identité littéraire, in Revue de l’Institut de Recherche en Sciences Humaines, no 4-5, juin 1998 - juin 1999, pp. 86-98.

Le Silence des oiseaux de pluie, Fiction littéraire et représentation du monde dans le roman francophone subsaharien, Notre Librairie (La question des savoirs) no 144, avril - juin 2001, pp. 33-39.

Sans père mais non sans espoir : la figure de l’orphelin dans la littérature francophone subsaharienne, in Mots Pluriels, septembre 2002.

Les Souffleurs de vie, dans la Revue Riveneuve Continents, revue des littératures en langue française, n° 1, 2005

Gabon : la littérature en question, Études littéraires, critiques, Alliance Française de Lecce (Italie), novembre 2011

Articles parus dans Africultures :

L’identité nègre n’est pas celle que l’on croit, no 41, Octobre 2001, Paris, L’Harmattan, pp. 42- 44.

Sous un grand tas de morts… (Promenades congolaises), juin 2004.

Extrait d’une nouvelle de Ludovic Emane Obiang, n° 59 - rebonds.

La recherche en ethnomusicologie, fondement d’une politique nationale de la musique au gabon, n° 59 - cahier critique.

Le rôle du livre scolaire dans l’élaboration d’une culture de la lecture en Afrique, n° 57 - rebonds

Jean Ghalbert Nzé : changer pour rester soi-même, n° 57 - Cahier critique.

Fourn Mendome, donner un centre au monde, n° 57 - cahier critique.

L’identité nègre n’est pas celle que l’on croit, n° 41 - dossier.

Autres informations

Liens

Africultures

Editions Ndzé