SENE Fama Diagne


Sénégal Origine de la bourse : Centre national du Livre

Née en 1969 à Thiès au Sénégal. Fama Diagne Sène a suivi des études à l’École Normale des jeunes filles de Thiès qui l’ont amenée à exercer la profession d’institutrice, puis de professeur de Lettres modernes à Thiès. Après une année à l’Institut universitaire de formation des maîtres de Bonneuil en France, en 1991-1992, elle a suivi des études en information documentaire à la Haute École spécialisée de Genève en Suisse.

Romancière, nouvelliste, poète, Fama Diagne Sène écrit également des contes pour enfants.

Lors de sa résidence d’écriture à Limoges, en 2004 elle avait pour projet une première expérience d’écriture théâtrale.

Mise à jour mars 2014

Créations de l'auteur

Textes édités

Mbileme, la Baoba du lion, théâtre, NEAS 2010. Pièce jouée par le Théâtre Daniel Sorano à Dakar.

Le Chant des ténèbres, roman, éd. NEAS, Dakar, 1997, 2nd edition revue et corrigée, NEAS, 2003. Grand prix du Président de la République pour les Lettres (Sénégal).

Le Baobab du lion, nouvelle dans la revue littéraire Ecriture n°59 (Suisse), 2001.

Humanité, recueil de poésie, éd. Maguilen et éd ; Damel, Dakar, 2003.

La Momie d’Almamya, roman, éd. NEAS, Dakar, mars 2004.

Les Deux amies de Lamtoro, conte pour enfants,de Fama Diagne Sene et Samba Ndar Cissé, illustré par Léeboon Lippoon Falia, éditions Falia Enfance, Dakar, 2003.

L’Heure des adieux, nouvelle, parue dans L’Europe vue d’Afrique, Le Cavalier bleu éditions, Le Figuier, 2004.

Trois hivers à Genève, nouvelle, publiée dans Le camp des innocents, ouvrage collectif, Prix littéraire Williams Sassine, 15 nouvelles africaines, éd. Lansman 2006.

Autres informations

Liens

blog de Fama Diagne Sène

Mots pluriels (interview, 2001)

Femmes écrivains et littératures africaines