Billetterie

Si tu sors, je sors


© Senyon Hodin
Togo Théâtre

Théâtre
Texte Elemawusi Marc Agbedjidji & Gustave Akapko, mise en scène
Elemawusi Marc Agbedjidji, scénographie David Bobée

« Ne me dites pas que c’est une coïncidence. Un pagne qui n’a pas de nom, à notre époque, ça n’existait pas. Et quand tu vas au marché, ce n’est pas le pagne que tu achètes. C’est le nom que tu achètes. Et ça, c’est très clair, et tout le monde le sait ».

Le wax, nom générique des célèbres pagnes africains, est emblématique des cultures de l’Afrique de l’Ouest. Il y est même devenu une tradition. Et pourtant, il est le fruit de conquêtes, d’emprunts, de métissages, venus de nombreuses cultures. Né en Indonésie, importé en Afrique de l’Ouest, le wax fera ensuite la richesse d’industries textiles hollandaises et celle de véritables dynasties de grandes commerçantes : les Mamies du Ghana, les Nana Benz du Togo et du Bénin, les Bueyem Sellem du Cameroun.
Les wax sont surtout le véhicule d’un ensemble de messages sociétaux émis par les motifs. Symbole de lien social, d’appartenance ou de résistance, d’adhésion ou de défiance, le pagne s’exprime. Messager féministe, le wax « Si tu sors, je sors » rappelle que là où l’homme va, la femme peut aller également !
Gustave Akakpo et Marc Agbedjidji se sont emparés de l’histoire des wax et des Nana Benz du Togo pour dérouler, en musique et sans façon, un
discours politique et sociétal sur le Togo, son histoire, son peuple, sa relation à l’Occident.
Un point de vue inattendu, un spectacle haut en couleurs.

Gustave Akakpo
Né en 1974 à Aného, Gustave Akakpo est auteur, conteur, comédien.
Il a participé à plusieurs résidences et chantiers d’écriture, au Togo, en France, en Belgique, en Syrie.
Animateur culturel, il préside l’association "Escale des écritures" créée à la suite de chantiers d’écriture organisés au Togo par l’association "Écritures vagabondes". Il coordonne également le comité de lecture du TARMAC, scène nationale francophone à Paris.
Gustave Akakpo a reçu de nombreux prix, notamment en 1999 le prix junior Plumes Togolaises au Festival de Théâtre de la Fraternité, organisé à Lomé, au Togo, le prix SACD de la Dramaturgie francophone pour sa pièce La Mère trop tôt en 2004, le 6ème Prix d’écriture théâtrale de Guérande 2006 pour sa pièce A Petites pierres, le prix Sorcières pour son roman pour préadolescents Le Petit monde merveilleux et le prix du festival Primeur pour sa pièce Habbat Alep.
Ses textes ont été joués au Togo, Mali, Burkina Faso, Bénin, en France, Belgique ou en Italie.
La plupart de ses pièces de théâtre sont disponibles chez l’éditeur Lansman.

Elemawusi Marc Agbedjidji
Né en 1985 au Togo, Elemawusi Marc Agbedjidji vit et travaille à Lomé.
Après des études d’anthropologie à l’université de Lomé, il débute le théâtre en 2004 et se forme en jeu d’acteur, scénographie, mise en scène, écriture et en performance théâtrale. Il rencontre le metteur en scène David Bobée en 2011 et travaille avec lui, en tant que comédien pour plusieurs projets comme Roméo et Juliette créé dans le cadre de la Biennale de la danse de Lyon en 2012, repris au Théâtre National de Chaillot, au Festival Automne en Normandie, puis en tournée en France et adapté en téléfilm pour Arte. En 2014, il joue dans Lucrèce Borgia toujours mis en scène par David Bobée, avec une tournée en France et dans plusieurs pays, ainsi que dans Paris, de Frédéric Ciriez en 2015. Il participe en tant qu’auteur au Laboratoire de recherche artistique Récréâtrales – Elan, sous la direction de Koffi Kwahulé et Carole Fréchette, à Ouagadougou.
Elemawusi Marc Agbedjidji a joué également dans des mises en scène d’Anne Tismer, Alfa Ramsès, Rodrigue Norman, Souleymane Koly, etc.
Il met en scène Les monologues du Vagin, de Eve Ensler en 2009, revisité en 2010 avec l’appui de l’Institut Français du Togo, ou encore Deux tickets pour le paradis, de Jean-Paul Alègre en 2012.

David Bobée
Il étudie le cinéma puis les arts du spectacle à l’Université de Caen. Il fait sa première mise en scène Je t’a(b)îme, dès 1999 puis composera des performances et installations plastiques, notamment dans le cadre de festivals techno et électro, avant de créer en 2001 Stabat mater et En tête. La même année, il créé la compagnie Rictus avec laquelle il développe une recherche théâtrale originale. En janvier 2009, il présente sa création Nos enfants nous font peur quand on les croise dans la rue au CDN de Gennevilliers, texte de Ronan Chéneau en collaboration avec le chorégraphe DeLaVallet Bidiefono rencontré à Brazzaville. Viendront ensuite Hamlet, Roméo et Juliette ou Lucrèce Borgia.
Depuis septembre 2013, il dirige le Centre Dramatique National de Haute-Normandie, premier CDN à vocation transdisciplinaire. Engagé dans une recherche théâtrale originale, il met en œuvre conjointement scénographie, écriture dramaturgique, travail du son, de l’image et du corps. Ses créations mêlent le théâtre, la danse, le cirque, la musique, la vidéo, la lumière et se jouent partout en France et à l’étranger.

Les dates

CCM Jean Moulin
Limoges

Si tu sors, je sors

Durée : Durée estimée 1h20
CCM Jean Moulin
Limoges

Si tu sors, je sors

Durée : Durée estimée 1h20

Distribution

Texte Elemawusi Marc Agbedjidji & Gustave Akapko
Mise en scène Elemawusi Marc Agbedjidji
Scénographie David Bobée
Création lumière Koka Gandah
Direction technique Ayi Stan Sitou
Conseillère à la documentation Barbara Amouzou

Avec
Lyne Evenya
Roger Atikpo
Josiane Tereme
Sanvee Beno Alouwassio
Eustache Kamouna

Production

Production La Fabrik - Laboratoire de recherche artistique (Lomé)
Production déléguée CDN de Haute Normandie à Rouen
Co-production Festival des Francophonies en Limousin, Limoges (France), Les Récréâtrales, Ouagadougou (Burkina – Faso), Institut Français de Paris (France), Institut Français du Togo (Togo)
Avec le soutien du Centre Dramatique National de Haute Normandie

Accueil avec le soutien de l’Organisation Internationale de la Francophonies et des CCM de Limoges