Souleymane Bah


© Christophe Péan
Guinée Origine de la bourse : Prix RFI Théâtre 2020

Résidence avril 2021

Souleymane Bah, né en Guinée, est docteur en Sciences de l’information et de la communication de l’Université Lumière Lyon 2 et licencié en journalisme de l’Université de Conakry. Il mène de front une carrière artistique, journalistique, politique et de consultant en communication. Il débute le théâtre au lycée en fondant la troupe Djibril Tamsir Niane dont il est administrateur et comédien, avant de passer à la mise en scène et à l’écriture. Après ses études en France, il rentre dans son pays, mais est contraint de le quitter en 2016. Condamné par contumace, il est membre de l’atelier des artistes en exil où il est invité à présenter son texte Jamais d’eux sans proie (finaliste du Prix RFI Théâtre) lors du festival Visions d’exil 2018. Sa pièce Danse avec le Diable est lue au festival d’Avignon 2019 (cycle RFI « Ça va, ça va le monde ! »), jouée aux Récréâtrales (Ouagadougou) et au festival Sens Interdits (Lyon). Lauréat des bourses du programme NORA - ACCR 2019 et de la SACD, il écrit Diata et La Cargaison lors de résidences à La Maison Maria Casarès, La Chartreuse Villeneuve-lès-Avignon et La Cité du Mot - Charité-sur-Loire. Il reçoit en 2020 le Prix RFI Théâtre pour La Cargaison. Il en fait l’objet d’un laboratoire d’exploration en août 2020 à l’atelier des artistes en exil et la met en voix aux Zébrures du printemps 2021. La pièce sera créée lors des Zébrures d’automne 2022.

Créations de l'auteur

Jamais d’eux sans proie, 2018
Danse avec le Diable, 2019
La Cargaison, 2020

Videos