AMOU TATI, LA DAME DE FER


© Amou Tati
Côte d’Ivoire / France Théâtre

Théâtre - Humour - Tout public - Fenêtre ouverte sur le Festival Les Récréâtrales

Repéré lors du dernier festival des Récréâtrales de Ouagadougou, ce spectacle a déjà une longue vie de festivals et de reprises à Paris. Ici la Dame de fer n’est pas celle qui présida aux destinées de l’Angleterre, mais Michelle, mère courage de quatre filles en Côte d’Ivoire. Quatre filles et autant de problèmes ! Vendeuse d’aubergines et de manioc sur le marché d’Adjamé à Abidjan, cette mère de famille se bat pour le bonheur de ses filles en rêvant d’Occident. Il faut les nourrir, les élever, les protéger des dangers d’une société machiste. Il faut leur apprendre que « pour l’homme, la femme c’est comme le café, au début ça l’excite, après ça le rend nerveux », qu’il ne faut pas tomber amoureuse et ne pas s’embarrasser de scrupules excessifs. Il faut trouver l’argent qui manque cruellement, qui ruisselle ailleurs, car « si le cacao ne pousse pas à Genève, là-bas, ils sont tous chocolatiers ». Et Tatiana de nous décrire la quête de ce Graal : un mari américain, québécois, voire français, qu’il soit vieux, laid ou même vaguement cinglé.

Dans ce solo d’humour africain, Tatiano Rojo exprime tous ses talents d’humoriste, d’imitatrice, de danseuse en campant pas moins de 12 personnages. Elle sait tout faire et elle virevolte sur scène avec une énergie communicative. Elle passe en une fraction de seconde de l’accent d’un québécois écolo et négligent, à celui d’un français bobo et égocentrique. Elle est tour à tour la mère, la fille, celle qui danse dans les maquis de Yopougon... avec des saynètes qui jouent sur le choc des cultures et rendent les personnages réalistes et attachants.

Amou Tati rend un hommage décalé aux mères africaines, décrit avec malices les incroyables manies des Blancs, leurs loisirs insensés et leurs étranges coutumes. Un exotisme inversé en somme, une sociologie sans caricature et surtout un témoignage enrichissant d’un regard ouest-africain sur l’Europe et la question des rapports Nord-Sud. C’est le miroir comique, tendre et sans concession qu’une mère africaine offre à l’Occident dont elle a tant rêvé pour ses filles...

Les dates

Eymoutiers
Eymoutiers

AMOU TATI, LA DAME DE FER

Espace Mont Gerbassou
Ambazac

AMOU TATI, LA DAME DE FER

Médiathèque de Panazol
Panazol

AMOU TATI, LA DAME DE FER

AMOU TATI, LA DAME DE FER

AMOU TATI, LA DAME DE FER

AMOU TATI, LA DAME DE FER

Distribution

Auteur et interprète Tatiana Rojo

Mise en scène Eric Checco

Production

Accueil en partenariat avec les Centres culturels municipaux de Limoges

Production Compagnie Checco.