Billetterie

Chacabuco, Children of nowhere


© Elisabeth Woronoff
Belgique Théâtre

Théâtre documentaire et musical
Texte et mise en scène Fabrice Murgia. Musique Dominique Pauwels.
Cie Artara, LOD muziektheater

Chacabuco est une fosse d’idéaux vouée à l’oubli, un poème qui ne veut pas s’éteindre.

Il y a deux raisons d’arriver à Chacabuco au Chili : soit on est surpris par cette ville fantôme au milieu du désert d’Atacama et on décide de s’y aventurer, soit on veut affronter le passé, en découdre avec son histoire, avec l’Histoire d’un peuple. Sortie de terre en même temps que le nitrate, la ville de Chacabuco s’est éteinte avec la Dépression puis la fermeture des mines au début du 20e siècle. Sous la dictature de Pinochet, cette ancienne cité minière est transformée en camp de concentration. En 1973 et 1974, ce sont près de 1800 médecins, avocats, artistes, professeurs et travailleurs de toutes les régions du Chili qui y ont été enfermés. Aujourd’hui, un homme vit là-bas, seul, avec ses deux chiens et la mission d’entretenir le lieu et d’accueillir les voyageurs de passage. Aujourd’hui, à la manière des Indignados, la jeunesse chilienne se révolte et remet en cause les politiques de développement des quarante dernières années, apprivoise son passé pour mieux rêver d’un avenir viable.

Fabrice Murgia raconte l’exil de milliers de Chiliens, les blessures cachées d’un peuple divisé, les ravages de l’ultralibéralisme, la jeunesse étouffée. Témoignages filmés d’anciens prisonniers politiques, images poétiques, chants populaires et monologues à fleur de peau, nous emmènent au cœur d’un récit où se croisent théâtre, musique, vidéo et carnet de voyage. Un théâtre qui n’est pas frontalement politique mais qui entre en résistance en suscitant le débat et en rendant visible sur scène des questions douloureuses. Les children of nowhere, ces enfants qui n’appartiennent à aucune terre, dont les origines sont mélangées, interrogent le passé d’un pays qui tourne à deux vitesses. Entre les poèmes de Pablo Neruda, les coups d’archets du quatuor Aton’ & Armide et le regard des Chiliens d’ici, Chacabuco, Children of Nowhere est une interrogation sur le souvenir et les non-dits, les idéaux enfouis et la force du désespoir.

Fabrice Murgia
Né en 1983 à Verviers, Fabrice Murgia est formé au Conservatoire de Liège (ESACT - École supérieure d’acteurs) par Jacques Delcuvellerie et travaille comme acteur pour le théâtre, le cinéma et la télévision. Il dirige, depuis 2008, la Compagnie Artara, un ensemble de performers, vidéastes, plasticiens et musiciens rassemblés autour de ses créations qui auscultent les convulsions de notre époque.

En 2009, il écrit et met en scène son premier spectacle, Le Chagrin des ogres, pour le Festival de Liège. Fabrice Murgia devient alors artiste associé du Théâtre National-Bruxelles. C’est dans ce cadre qu’il crée ses deux spectacles suivants : LIFE : RESET / Chronique d’une ville épuisée, pièce muette, et Dieu est un DJ, adapté du texte de Falk Richter. En quelques années, il est devenu un des artistes incontournables de la scène belge francophone.

En 2012, sa nouvelle création Exils ouvre le projet européen « Villes en scène / Cities on stage ». La même année, il crée Les Enfants de Jéhovah au Théâtre Vidy-Lausanne et la première partie du tryptique Ghost Road. Chacabuco, Children of nowhere est le deuxième volet de ce projet.

Plusieurs de ses productions ont été présentées aux Francophonies en Limousin ces dernières années : Le Chagrin des ogres, Life : reset, Les Enfants de Jehovah et l’opéra circassien Daral Shaga pour lequel il signait la mise en scène.
Fabrice Murgia vient d’être nommé directeur du Théâtre National de Bruxelles.

Dominique Pauwels
« Dans le silence de ces villes fantôme, le vent est constant. Il sera omniprésent, s’accumulant dans une tension ascendante. J’ai imaginé une installation sonore qui projette le son dans une défragmentation, comme une implosion de la mémoire ».

Dominique Pauwels étudie au Conservatoire de Gand, au Sweelinck Conservatorium d’Amsterdam et à l’IRCAM de Paris. En 1991, il obtient son diplôme de fin de cycle en composition musicale et cinématographique au Berklee College of Music de Boston, dans le Massachusetts. Il s’intéresse de plus en plus aux technologies informatiques et aux logiciels de composition et se forge une réputation quant à leur utilisation dans sa musique – des sons « nouveaux » qu’il combine de façon caractéristique avec des compositions aux sonorités classiques.
Dominique Pauwels compose régulièrement pour la télévision, a enregistré une série de disques (notamment avec Chris Whitley, New York) et se voit fréquemment confier différents projets de composition pour le théâtre (musical), le cinéma et la publicité. Depuis 2004, il est compositeur en résidence à LOD. Il collabore étroitement avec la chorégraphe et danseuse Karine Ponties et le metteur en scène Guy Cassiers. Avec Inne Goris, il a créé MUUR (2010), l’installation musicale Rêveries (LOD & Manchester International Festival, 2011), la production pour familles Papa, Maman, Moi et Nous (2011) et l’installation vidéo Hautes Herbes (2012). Son nouvel opéra L’Autre Hiver, réalisé avec Denis Marleau et Stéphanie Jasmin, tourne depuis mai 2015.

Viviane De Muynck a étudié le théâtre au Conservatoire de Bruxelles. Elle a joué notamment avec Le collectif Mannen van den Dam, De Witte Kraai, Maatschappij Discordia, Toneelgroep Amsterdam, het Zuidelijk Toneel, Kaaitheater. Elle a collaboré avec les metteurs en scène Gerardjan Rijnders, Ivo Van Hove, Josse De Pauw, Robert Altman, Guy Cassiers ou Jan Lauwers (La Chambre d’Isabella) pour la Need Company.
Viviane de Muynck a également travaillé avec le Schönberg Ensemble, Zeitklang, le Spectra Ensemble, Neue Music Berlin, Erik Schleichim et le Bl !ndman Saxophone Quartet. Elle apparaît régulièrement dans des films et téléfilms et enseigne dans des formations et ateliers de théâtre à l’étranger.

Les dates

Théâtre de l’Union
Limoges

Chacabuco, Children of nowhere

Durée : Durée 1h20

Distribution

Texte et mise en scène
Fabrice Murgia
Composition musicale et installation sonore
Dominique Pauwels
Interprétation
Viviane De Muynck
Chanteuse Lore Binon
Quatuor de violoncelles
Aton’ & Armide Collective

Assistanat à la mise en scène et traduction Rocio Troc
Réalisation des images
Jean-François Ravagnan
Création vidéo Giacinto Caponio et Jean-François Ravagnan
Création lumière Enrico Bagnoli
Création costumes Marie-Hélène Balau
Arrangements musique électronique Maarten Craeynest
Recherches Vincent Hennebicq et Virginie Demilier
Avec la complicité de Daniel Cordova
Réalisation costumes
Atelier de costumes du Théâtre National-Bruxelles

Production

Production Cie Artara & LOD muziektheater
En coproduction avec le manège.mons et la Fondation Mons 2015 - Capitale européenne de la Culture, le Théâtre National-Bruxelles, le Maillon, Théâtre de Strasbourg – Scène européenne, le Théâtre de Namur, le Festival Perspectives - Saarbrücken, le Théâtre Jean-Vilar de Vitry-sur-Seine.
Avec le soutien de Wallonie-Bruxelles International, de Vlaamse Gemeenschap, d’Eubelius et de Riva Audio (www.rivaaudio.be).
Fabrice Murgia est artiste associé au Théâtre National-Bruxelles.

www.artara.be
www.lod.be

Accueil en partenariat avec le Théâtre de l’Union - Centre Dramatique National du Limousin

Actualités

Tournée :
Festival Temporada Alta - Girone (Espagne) : 29 octobre 2016