Le pire n’est pas (toujours) certain


© Bruce Milpied-Hans Lukas
Théâtre

Nous sommes dans un futur proche.

Un chien fait la route des camps de réfugiés de Thessalonique à Bobigny.
Sur son chemin, il croise la Femme à la torche, l’Homme accroché au mât, l’Europe, la Fée Clochette, Jumana, Nègre de feu, Waël, le Jeune-homme et quelques autres...
Un fonctionnaire européen noue une relation illégale. Au même moment, un mouvement d’accueil clandestin s’organise en Europe…
Le Pire n’est pas (toujours) certain est un conte contemporain, l’humour y est cruel et tout y est vrai.

Le projet

Metteure en scène, dessinatrice, initiatrice de projets réunissant de nombreux artistes, Catherine Boskowitz travaille en France, en Haïti, en Colombie, dans plusieurs pays d’Afrique et au Moyen-Orient. Elle voyage aussi en Europe. À l’intérieur de ce mouvement, de ces allers-retours, elle construit avec son équipe artistique un travail de création où le théâtre occupe une place essentielle.

Artiste associée à la MC93 de Bobigny pendant deux ans, elle y a écrit et préparé Le pire n’est pas (toujours) certain, spectacle issu de choses vues, d’expérience vécues, et de nombreuses lectures. Parmi elles, Frères Migrants de Patrick Chamoiseau (Éditions du Seuil), dont la pièce s’inspire librement, et aussi le théâtre d’Armand Gatti, de Paul Claudel, les nouvelles d’Antonio Tabucchi, et les écrits d’Hannah Arendt.

Les demandeurs d’asile du Foyer Oryema à Bobigny ainsi que les réfugiés rencontrés en Grèce et à travers toute l’Europe, certains devenus ses amis, l’ont aidée à imaginer cette histoire qui leur est dédiée.

Les dates

CCM Jean Gagnant
Limoges

Le pire n’est pas toujours certain

Durée : 2h
CCM Jean Gagnant
Limoges

Le pire n’est pas toujours certain

Durée : 2h
CCM Jean Gagnant
Limoges

Le pire n’est pas toujours certain

Durée : 2h

Distribution

Texte et mise en scène Catherine Boskowitz
Assistante à la mise en scène Laura Baquela
Avec Catherine Boskowitz, Frédéric Fachéna, Estelle Lesage, Marcel Mankita, Nanténé Traoré
Danseur Andreya Ouamba
Musique Jean-Marc Foussat
Création lumière Laurent Vergnaud
Scénographe Jean-Christophe Lanquetin
Costumes Zouzou Leyens
Régie plateau Paulin Ouedraogo
Assistants scénographie Anton Grandcoin, Jacques Caudrelier
Stagiaires technique plateau Kosta Tashkov, Khalid Adam et Aboubakar Elnour

Avec l’accompagnement amical de Anne-Laure Amilhat Szary, géographe, professeure à l’Université Grenoble-Alpes et à Pacte, Laboratoire de Sciences Sociales.
Remerciements pour leur aide et leurs conseils artistiques à Maria Zachenska (clown), à Myriam Krivine (chanteuse lyrique) et à Matisse Wessels (marionnettiste).

L’écriture de cette pièce a été librement inspirée par l’essai de Patrick Chamoiseau « Frères Migrants » (éditions du Seuil).
Les écrits d’Hannah Arendt, notamment sur ce que pour elle signifie "penser", m’ont accompagnée pendant toute l’élaboration du spectacle.
Le théâtre d’Armand Gatti (« Les 7 possibilités du train 713 en partance d’Auschwitz »/ éditions Verdier), de Paul Claudel (« Le soulier de Satin » / éditions Gallimard), et une nouvelle d’Antonio Tabucchi (« Passé composé » / éditions Gallimard), dont certains passages sont cités à l’intérieur de la pièce, m’ont permis de rêver avec leurs auteurs.
Les demandeurs d’asile du Foyer Oryema à Bobigny ainsi que les réfugiés rencontrés en Grèce et à travers toute l’Europe, certains devenus mes amis, m’ont aidée à imaginer cette histoire qui leur est dédiée.
Catherine Boskowitz

Production

Production Cie abc
Coproduction MC 93 - Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis, Les Francophonies - Des écritures à la scène
Avec l’aide de la DRAC - Île de-France, le Conseil régional d’Île-de-France
Avec le soutien du Collectif12, de la Cité internationale des arts
Accueil en partenariat avec les centres culturels municipaux de Limoges

Actualités

Autour du spectacle
Le Laboratoire du Zèbre : Les Migrations
Avec Nathalie Bernardi Tahir (géographe) / Catherine Boskowitz (metteuse en scène)
Ven. 27/09 à 11h30

Theatre-contemporain.net : entretien avec Catherine Boskowitz pour "Le Pire n’est pas (toujours) certain

- 
Voir aussi :
La Fabrique d’expériences - MC 93

https://www.mc93.com/saison/le-pire-n-est-pas-toujours-certain?fbclid=IwAR2qhKqnh12MuiVi0eIuQ-s4B7I5SSIJslbmdIe7iWDQmXutQC4hWENw0hg

Le journal de bord de la création de Catherine Boskowitz à la MC93
https://catherineboskowitzmc93.tumblr.com

Théâtre contemporain.net

PRESSE :

LE POPULAIRE DU CENTRE : Le Pire n’est pas toujours certain : une création réussie des Zébrures d’automne

TOUTELACULTURE.COM :« Le pire n’est pas (toujours) certains » parle sans politiquement correct du rôle de l’Europe dans la crise migratoire,par Chloé Coppale, 1er octobre 2019

Autres dates
les 28, 29 et 30 novembre 2019 au Collectif 12 à Mantes-la-Jolie (78)
du 11 au 21 décembre 2019 à la MC 93 de Bobigny.