Billetterie

M.A.K.T.O.U.B. / Shine My Blind Way


© Christophe Péan
Tunisie / France Danse

Danse - Performances de rue
Chorégraphie Seifeddine Manaï

M.A.K.T.O.U.B. - Limoges - Place d’Aine
Vendredi 29 septembre à 12h30
Shine my blind way - Limoges - Place de la Motte
Samedi 30 septembre à 11h
>

Seifeddine Manaï fait partie de cette jeune génération de la danse contemporaine en Tunisie qui s’est développée à la suite de la révolution. Chorégraphe international, il collabore avec de nombreux artistes et ses pièces sont jouées sur de nombreuses scènes européennes. En parallèle de ses créations, il mène un travail autour de la danse de rue et de l’appropriation de l’espace urbain. À l’instar des danseurs de hip hop dans les années 80, qui ont forcé les portes des théâtres, Seifeddine Manaï développe une danse poétique dans les endroits où on ne s’attend plus à en voir. Sa danse, par le fait même qu’elle se déroule dans la rue, est un engagement.

Engagement à faire connaître et reconnaitre la danse contemporaine, dans un pays où la structuration et la formation de la danse reste encore à développer.

Dans M.A.K.T.O.U.B., il s’interroge sur les choix de vie et sur ce qui nous échappe, sur lIncontrolable et comment s’inspirer de cette notion pour faire face à ce monde de certitude. C’est avec une féroce énergie mêlée à une infinie tendresse qu’il raconte les corps et les états d’âme.

Dans Shine my Blind Way, il danse avec Marion Castaillet. Les deux artistes associent leurs parcours différents avec des inspirations qui évoluent et une curiosité artistique qui les habitent. Ce projet, qui a commencé à naître lors d’une performance en 2016 au Abundance international Festival Karlstad en Suède, est désormais présenté dans de nombreux festivals.

- 
Seifeddine Manaï
À la fois chorégraphe et danseur interprète, Seifeddine Manaï, découvre très tôt l’univers de la danse. Après s’être formé à la scène avec la Compagnie Sybel Ballet Théâtre dirigée par Syhem Belkhodja, à Tunis, il intègre en 2003 le jeune ballet national de Tunisie. En 2005, il obtient une bourse de l’État français pour intégrer la formation d’artiste chorégraphique au sein de l’École Nationale Supérieure de Danse Contemporaine d’Angers où il étudie et rencontre des chorégraphes tels que Trisha Brown, Ko Murobushi, David Zambrano, Loïc Touzé et Vera Montero. Très intéressé par le monde de la vidéo et du cinéma, il participe en 2004 au long métrage Maaking off réalisé par Nourri Bouzid et nominé Tanit d’Or aux journées cinématographiques de Carthage, danse dans Fire-Men en 2006, puis participe au projet vidéo (D.A.N.C.E.R.S ) de Bud Blumenthal.
En 2007, il rejoint la Cie Osmosis Physical Dance Theater avec laquelle il danse dans Autoroute Du Soleil, TRANSIT, (Des) astres du monde ainsi que pour le projet Hôtel Dance Room international en Allemagne. Il enrichit son parcours en dansant et en rencontrant d’autres artistes français mais aussi européens tels que les chorégraphes Héla Fattoumi et Éric Lamoureux, Emmanuelle Huynh, la Compagnie CHATHA, les Ballet C de la B, Ultima Vez de Wim Vandekeybus. Il fonde parallèlement la Brotha from another motha company à Tunis avec laquelle il gagne le prix de la meilleure œuvre au Festival international à Alger en 2012. Il collabore en 2015 avec Marcel Leemann Physical dance theater à Berne sur la pièce Nullwert. En 2016, à la demande de la Biennale de la danse de Lyon, il crée une œuvre pour la ville de Villeurbanne. Repéré par l’Institut Français de Paris, il est ensuite programmé pour une tournée dans dix pays du continent africain.

Marion Castaillet a suivi une formation pluridisciplinaire au sein de la compagnie Sara Ducat avant d’intégrer cette dernière. Diplômée d’état, elle mène différents projets pédagogiques, notamment dans les milieux scolaires avec le dispositif « Danse à l’école » ou encore « passeport pour l’art ».
En 2013/2014 elle collabore et performe avec Pierre-Michaël Faure. Elle intègre ensuite la compagnie Sylex de Sylvie Balestra puis la compagnie Hors Sol de Marie Elisabeth Wachter.
En 2015 elle rencontre les chorégraphes Seifeddine Manaï et Marcel Leeman et intègre la compagnie Brotha From Another Motha pour le projet Nullwert. En 2016 elle assiste Seifeddine Manaï pour la création du défilé de la Biennale de la Danse à Lyon. Ils collaborent ensuite sur la création d’une pièce pour des jeunes artistes de la ville d’Auch. Riche de cette nouvelle rencontre artistique, Marion développe sa propre technique « Fresh Motion »... Une danse particulièrement physique au sol et nourrie de différentes techniques telles que l’acrobatie ou la capoeira. Elle partage et développe son travail à travers de nombreux workshops en France et à l’international.

Les dates

Place d’Aine
Limoges

M.A.K.T.O.U.B.

Tarifs:Gratuit
acc2
Place de la Motte
Limoges

Shine My Blind Way

Tarifs:Gratuit
acc2

Distribution

Chorégraphies Seifeddine Manaï
Avec Marion Castaillet, Seifeddine Manaï

Production

Production Cie Brotha from Another Motha Company

Actualités

Lien presse
Deux reportages de LTV Limousin sur les deux spectacles présentés à Limoges les 29 et 30 septembre

Reportage de Lina Le Guen pour RMC Doualiya diffusé le 19 octobre 2017

Interview de Lina Le Guen - RMC Doualiya
Interview de Seifeddine Manaï par Lina Le Guen - RMC Doualiya - diffusion 19 octobre 2017