Billetterie

Potages et potagers


© Cie Ouïe-dire
France Théâtre

Spectacle photo-phono-gustatif.
A voir en famille - à partir de 10 ans
Direction artistique Marc Michelin, Cie Ouïe-dire

Les haricots sont sortis. Gérard les décroute. Il va ensuite ramasser quelques fèves avant de s’occuper des endives. Dans le jardin d’à côté, Gaston sème la mâche en espérant quelques jours de pluie. Il ratisse, il sarcle, il tasse et puis ratisse encore.
Yvette, quant à elle, prépare la soupe de campagne qu’elle servira à midi. Elle a mis de l’eau à bouillir avec un beau jarret. Elle épluche les pommes de terre qu’elle ajoute dans la marmite, puis elle tranche le chou et elle coupe les carottes et les poireaux qu’elle ajoutera plus tard. Ça frémit.
Pendant ce temps, les Berthou s’interrogent sur la différence entre soupe et potage.

Du jardin à la cuisine, de la bêche à la fourchette, Marc Pichelin et Kristof Guez s’intéressent aux gestes du quotidien, aux techniques, aux savoir-faire et aux bonheurs de voir pousser ses propres légumes. En Aveyron, ils sont allés à la rencontre de jardiniers et de cuisiniers, captant leurs sons, leurs témoignages, leurs petits plaisirs du quotidien, pour les transformer en expérience photo-phono-gustative. Le son et les images sont mélangés, l’ordinaire devient poésie. Ici tout est délicat : la parole d’Yvette qui évoque son enfance à la ferme, le souffle de Gérard quand il désherbe les carottes ou les pas de Gaston quand il sillonne inlassablement son jardin. Un minuscule voyage qui fait l’aller-retour entre le jardin et la cuisine.

Troisième volet de la Trilogie Gastronome avec L’estofinade et Cochonnailles, Potages et potagers, depuis des particularités locales, pose des questions globales sur l’attention que nous portons aux gestes du quotidien et à la qualité des relations humaines.

On nous l’a pourtant répété, manger de la soupe fait grandir mais peut-être pas de la façon dont on l’imaginait.

Compagnie Ouïe/Dire
Depuis sa fondation en 1994, la Compagnie Ouïe/Dire développe un travail important et original de « création à entendre ». Il s’agit, au travers de projets très divers, de promouvoir la qualité d’une expérience concrète de l’écoute, riche et inventive, abordée dans sa généralité, sa complexité, et sa profondeur. Il est assez fréquent que les projets se bâtissent en lien à d’autres modes d’expression (la photographie notamment), tant il est vrai qu’entendre est une expérience qu’il est fort intéressant d’explorer en relation à d’autres perceptions.

Investissant avant tout l’écoute du monde réel, par la “phonographie” (l’équivalent sonore de la photographie) Ouïe/Dire propose comme support privilégié de sa démarche la réalisation de Cartes Postales Sonores mais travaille, explore, développe également d’autres processus de création liés à l’écoute. A titre d’exemple : la réalisation d’une exposition photo-phonographique et la création d’un court métrage, en 2003 à Colomiers, l’écriture d’un spectacle multimédia en 2007 à Neuvic, l’édition d’une carte postale sonore à Atlanta, l’édition d’un coffret photo-phonographique à Izmir (Turquie) en 2002, une création radiophonique à Paris (France Culture, 2000 et 2007)…

Enfin, la Compagnie Ouïe/Dire est très attentive à la dimension sociale, culturelle, et pédagogique des projets qu’elle met en œuvre. L’écoute est un geste intime qui engage la personne dans sa relation à ce qui l’entoure. Un moment d’écoute partagée est aussi un geste social qui tient une place toute particulière dans la vie d’une communauté.

Marc Pichelin
Né en 1967 à Albi, Marc Pichelin met en situation le haut-parleur dans des domaines les plus divers. Outre la composition électroacoustique, il développe des travaux en lien avec le spectacle vivant, la musique improvisée, l’installation sonore et la phonographie. Membre fondateur de la compagnie Ouïe/Dire, il participe à l’invention d’objets phonographiques originaux (cartes postales sonores, coffret photo-phonographique...) qui proposent une approche créative de l’édition discographique. Le travail phonographique de Marc Pichelin est imprégné de quotidien. Non pas dans l’idée d’en extraire quelques matériaux sonores à triturer, ni pour en dénicher quelques anecdotes cocasses, mais bien dans la recherche intime de la poésie contenue par le réel. Marc Pichelin est à l’écoute du monde proche, pas d’un monde fantasmé ou exotique, mais celui de la vie de tous les jours, avec ses travailleurs, ses paysages, ses rumeurs.

Kristof Guez
Né en 1972, Kristof Guez vit à Trélissac en Dordogne. Particulièrement attentif aux signes émergents du réel, le photographe travaille régulièrement à des projets collectifs notamment au sein de la Compagnie Ouïe/Dire. Il a pour but de travailler à la mise en scène de la photographie dans la vie de tous les jours et de donner des réponses alternatives aux questions documentaires. Il va à la rencontre de différentes pratiques et techniques et travaille régulièrement avec des musiciens et des plasticiens. Ces collaborations qui conjuguent les approches existent sous forme d’installation, de performance, d’édition phonographique...

Les dates

Espace du Crouzy
Boisseuil

Potages et potagers

Durée : Durée 1h

Potages et potagers

Durée : Durée 1h
Potages et potagers
Ambazac

Potages et potagers

Durée : Durée 1h
Musée et jardins Cécile Sabourdy
Vicq-sur-Breuilh

Potages et potagers

Durée : Durée 1h

Distribution

Un spectacle de et avec
Kristof Guez (photographie)
Marc Pichelin (phonographie)
Gérard Pouyatos (jardinage)
Yvette Raynal (cuisine)
Fred Sancerre (accueil et service)

Production

Une production Ouïe/Dire, en co-production avec Derrière Le Hublot et l’Office Artistique de la Région Aquitaine (OARA). avec le soutien du Conseil Général de la Dordogne, du Conseil Régional de la Nouvelle-Aquitaine.

[www.ouiedire.com->http://www.ouiedire.com]

Accueil en coréalisation avec l’OARA - Nouvelle Aquitaine et l’Espace du Crouzy à Boisseuil.
Avec le soutien du Lycée agricole Les Vaseix et des Musée et jardins Cécile Sabourdy de Vicq-sur-Breuilh