Rituels Vagabonds


© B. Bourgade
France / Martinique Danse

Pour la 36e édition du Festival, et la première de Hassane Kassi Kouyaté en tant que directeur, nous ouvrirons en fête et ensemble avec un spectacle participatif imaginé par l’artiste chorégraphe martiniquaise Josiane Antourel.
Cette création sera participative et collective. Entre amateurs initiés et novices motivés, de 10 à 90 ans, les seuls mots d’ordre seront enthousiasme et engagement. Chacun apportera sa part à chaque endroit du processus créatif jusqu’au décor et costumes. Des tableaux divers et pluridisciplinaires (danse, chant, jeu, art plastique) se succéderont pour faire émerger la force créatrice et poétique du collectif.
Pour Josiane Antourel, l’objectif est de partager une vraie rencontre entre les communautés francophones vivant dans la région et l’imaginaire culturel de la Caraïbe en général et de la Martinique en particulier. C’est à travers les découvertes et les échanges que se construira cette œuvre multidisciplinaire.

Josiane Antourel (par Chantal Kebai)
Elle parle et son bras esquisse un mouvement. Le geste précise sa parole, et les mots prennent véritablement leur sens : « Il ne faut pas toujours comprendre mais ressentir... Je préfère un danseur lumineux à un danseur brillant... ».

Josiane Antourel s’est constitué un CV impressionnant d’expériences scéniques, de travaux chorégraphiques dans les différents festivals de la Caraïbe, ou des Amériques… À partir des années 2000, elle alterne les master-classes en Martinique et les tournées dans la Caraïbe (Mexique, Cuba, Haïti, Vénézuela, la Carifesta à la Jamaïque) avec le ballet-théâtre de Jean-Claude Zadith. Représenter son île, c’est aussi la défendre lors de festivals de jazz internationaux au Québec ou aux États-Unis:avec un solo Biguine Royal ou avec l’opération Destination Martinique. En Europe, on peut noter Pensée d’époque, une chorégraphie de Jean-François Colombo au musée d’Amsterdam et à l’Opéra de Lyon, la mise en espace Prophète de Khalil Gibran au festival d’Avignon ou les résidences au Musée Dapper à Paris.

Un CV impressionnant s’il en est mais aussi et surtout une réflexion et une pédagogie appliquée, soulignée et encouragée. On souligne partout les qualités exceptionnelles de son enseignemen et sa popularité auprès de ses étudiants due notamment à l’intérêt qu’elle porte aux expériences humaines individuelles.

Les dates

La Caserne Marceau
Limoges

Rituels Vagabonds

Tarifs: Gratuit

Distribution

Chorégraphes Josiane Antourel, Yna Boulanger

Avec des artistes amateurs de Limoges et des environs

(Résidences et ateliers à l’ENSA du 2 au 25 septembre)

Production

Production Les Francophonies - Des écritures à la scène
Avec le soutien de l’ENSA Limoges