Sony Labou Tansi, une pensée contagieuse


© Christophe Laurentin © ADAGP, Paris 2015
Rencontres/Débat

Rencontre animé par Yvan Amar, en partenariat avec RFI

Sony Labou Tansi est devenu contagieux en tous sens. La contagion est le terme de sa vie. Elle est menaçante, dangereuse, mortelle. Elle est aussi dans son œuvre exaltante, brûlante, humaine. Contagion comme héritage, comme feu donné à l’autre, comme voleur de feu, comme orgie d’amour »
Jean-Damien Barbin (La Chair et l’Idée, Solitaires intempestifs, juin 2015).

Pour prolonger les différentes propositions artistiques de cette 32e édition, le festival part à la rencontre de « l’héritage sans testament », autrement dit la postérité involontaire de son œuvre dans les productions d’aujourd’hui.
Les artistes et auteurs du Congo mais également d’autres pays francophones – tant l’œuvre de Sony Labou Tansi a rayonné dans le monde –, diront où et comment cette œuvre multi- forme a agi et agit encore sur les territoires complexes de l’après-guerres du Congo, comme sur les scènes européennes. A-t-il ouvert la voie à d’autres artistes, est-il une référence ou sert-il au contraire de commandeur à faire chuter ?

Les dates

Les Francophonies & Maison des auteurs
Limoges

Sony Labou Tansi, une pensée contagieuse

Distribution

Rencontre animée par Yvan Amar, en partenariat avec RFI.

Avec (sous réserve) Monique Blin, Julien Mabiala Bissila, Marcus Borja, Étienne Minoungou et Julie Peghini

Production

Avec le soutien de la Sofia (société française des intérêts des auteurs de l’écrit).