Billetterie

TAWA Kouam


© (c)Christophe Péan / 2017
Cameroun Origine de la bourse : Beaumarchais

Bourse de Beaumarchais, 2001
Auteur, dramaturge, metteur en scène

Kouam Tawa, auteur camerounais qui a grandi à Bafoussam, réside dans sa ville natale et se consacre à la littérature, au théâtre et à l’animation des ateliers d’écriture.
C’est un poète et un idéaliste qui a fini par se tourner vers le théâtre pour être entendu du plus grand nombre.

En 1998, il a participé à l’aventure du Théâtre Gérard Philipe de Saint-Denis autour de la coupe du monde de football, et rejoint, aux côtés de la jeune metteuse en scène française Barbara Boulay et du dramaturge togolais Kossi Efoui, le projet de théâtre itinérant Eyala Pena.

Il a à son actif près d’une trentaine de textes poétiques ou dramatiques, la plupart inédits, dont La Chose et La Revanche qui ont été mis en scène dans le cadre de L’Afrique en créations/Lille 2000. Il a également participé au spectacle Parcours d’argile pour lequel Barbara Boulay lui avait commandé des textes.

Après sa résidence à la Maison des auteurs de Limoges, en 2001, il entreprend une résidence de trois mois au Japon dans le cadre d’un projet d’écriture soutenu par l’AFAA/Culturesfrance (devenu Institut Français), qui implique la figure énigmatique de Mishima et l’esthétique tout aussi mystérieuse du nô.

Kouam Tawa participe de cette nouvelle génération d’écrivains africains qui "se pensent au monde" et nous "donnent rendez-vous ailleurs..." (Sylvie Chalaye)

Mise à jour mars 2018

Créations de l'auteur

Théâtre

Et caetera, 2018, pièce sélectionnée pour le 5e Prix RFI Théâtre 2018
Nuit de veille, théâtre, 2017
À Corps perdu, théâtre, in Ecritures d’Afrique - Dramaturgies contemporaines, CulturesFrance Editions, Paris, 2007
La Trappe, théâtre, 2000
Parcours d’argile, théâtre, 2001
La Revanche, théâtre, 2002
La Chose, théâtre, 2000
Par delà le silence, théâtre,1999
Les Fous du dépotoir, théâtre, 1998
Sacrilèges, théâtre, 2001
Primitifs, théâtre, mis en scène par Eva Doumbia en 2007.

Œuvres publiées

Je verbe (poème), Éditions Clé, Yaoundé, 2017.
Chemin faisant (haïkus), Éditions Unicité, Saint-Chéron, 2017.

Elle(s) (poèmes), Éditions Lanskine, Nantes, 2016.
Haut les vents ! (poème), Christophe Chomant Éditeur, Rouen, 2015.

Colliers de perles (poèmes), Éditions Al Dante/Le Triangle, Marseille, 2015.

Rien ne demeure et autres poèmes, in Poésie d’Afrique Francophone, L’Étrangère, Bruxelles, 2013.

La longue marche (poèmes), in African Renaissances Africaines, Écrire 50 ans d’indépendance, Silvana Editoriale-Bozarbooks, Bruxelles, 2010.

Sais-tu où va le soleil ? (poèmes), avec des tableaux de Marion Lesage, Éditions de La Martinière, Paris, 2008.

Terre mienne (poème), in Cameroun, mon pays, Éditions Ifrikiya, Yaoundé, 2008.

Le dit du prétoire, nouvelle, diffusion MFI/Festival international des francophonIes en Limousin, 2002.

Ma Dernière demeure, poème, in "Patrimoine" (Revue littéraire, Cameroun, 2001)

Poèmes, in Anthologie de la poésie camerounaise de Patrice Kayo, Presses universitaires de Yaoundé, 2000.

Moisson d’amour (poésie), Agence intergouvernementale de la Francophonie, Gabon, 1999, premier prix ACCT de Littérature africaine pour enfants, 1997.

Souvenirs (poésie), in Visions cristallines (Anthologie), France, 1997, finaliste du concours de la Bibliothèque internationale de Poésie, 1997.

Poèmes et Nouvelle, in l’Anthologie de la Ligue juvénile, Cameroun, 1992.

L’Homme de ma vie (nouvelle), in Le Deuxième massacre, recueil collectif sous presse aux éditions Interlignes à Yaoundé, Cameroun, 2001.

Requiem pour un teck, poème, 1999

La Délurée (nouvelle), in L’Écho du tam-tam (Revue), Cameroun, 1994.

Sais-tu où va le soleil ? Traces d’Afrique, carnet de voyage, poèmes de Kouam Tawa en illustration des peintures de Marion Lesage, Editions de la Martinière, 2008.

Bibliographie (jeunesse)

Topito et Madina (album), à paraître chez La souris qui raconte, Clamart, 2018

Matin de fête (poèmes), Éditions Donner à voir, Le Mans, 2017.

Danse, Petite Lune ! (album), Éditions Rue du Monde, Paris, 2017.

Mon pays (album), à paraître aux Éditions Lirabelle, Nîmes, 2017.

Pourquoi m’appelle-t-on parapluie ? (album), à paraître aux Éditions Lirabelle, Nîmes, 2017.

Mon garçon, Ma fille (album), à paraître chez La souris qui raconte, Clamart, 2017.

Une reine pas comme les autres (album), Les Classiques Ivoiriens, Abidjan, 2016.

Le bruit des fleuves (poème), Tertium Éditions, Vayrac, 2016

mise en lecture ou mise en scène

À Corps perdu
lecture par Odile Sankara (Burkina Faso), avec le regard extérieur de Jean Lambert-Wild (Comédie de Caen-CDN). Dans le cadre de Écritures d’Afrique, organisé par Culturesfrance, du 9 au 13 mai 2007 au Théâtre du Vieux Colombier à Paris.

Autres informations

Kouam Tawa et les Francophonies en Limousin

2011 - résidence d’écriture, bourse Beaumarchais

2017 - Nuit de veille / L’Imparfait du Présent - 34es Francophonies en Limousin, lecture par les élèves du Conservatoire Royal de Mons (Belgique), sous la direction de Thierry Lefèvre.

2018 - Sa pièce Et caetera est sélectionnée pour le 5e Prix RFI Théâtre 2018.

En septembre, il participe au spectacle d’Andréya Ouamba De quoi sommes-nous faits ?I

Projet d’écriture (2001)

La Vie en miettes (théâtre)
Un puzzle composé de douze pièces, qui sont des “quarts d’heure dramatiques” d’une grande variété de thèmes et de genres. Ils sont indépendants les uns des autres, se suffisent à eux mêmes, mais se répondent les uns aux autres de manière à former, quand ils sont agrégés, un ensemble.
Ces courtes formes qui se nourrissent de la vie d’aujourd’hui sont des concentrés de situations, des microcosmes qui proposent des variations sur les réalités des mondes que j’ai traversées.
(Kouam Tawa)

— 

Distinctions

Il a obtenu le 1er Prix ACCT de littérature africaine pour la jeunesse en 1997 et a été lauréat :
- de la bourse pour l’écriture théâtrale de l’Association Beaumarchais en 2001
- de la bourse d’encouragement du Centre National du Livre en 2002
- du Programme En quête d’auteurs AFAA / Beaumarchais en 2002
- de la Bourse d’aide à la création de la DMDTS en 2003 et 2006

— 

Autre résidence

De janvier à juin 2007, résidence à Paris au 104 (Cent Quatre)-Aubervilliers (75019) : rencontres, ateliers d’écriture, causerie mensuelle et préparation d’une nouvelle pièce.

- 

Entretien avec Kouam Tawa, RFI, Ecrivains francophones d’aujourd’hui, de Théogène Karabayinga, 2002, durée 4’ 56

http://static.rfi.fr/francophonie-en-limousin/tawa.html

Videos

Entretien avec Kouam Tawa pour "Nuit de veille"
Copyright : theatre-contemporain.net / Les Francophonies en Limousin (septembre 2017)