Vers un protocole de conversation ?


© Pascale Hugonet
France Danse

Conception & mise en scène Georges Appaix
Chorégraphie & textes Georges Appaix avec la participation des interprètes

Limoges - Théâtre de l’Union
Mardi 26 septembre à 20H30
>

Il faut parler,
mais,
c’est tout bête !
l’un parle, l’autre pas.
L’autre, ça bouge, ça se meut, ça n’est jamais là où on le croit.
Ca n’est jamais là où c’était l’instant d’avant.
Ca vit, l’autre !
J’ai beau parler, l’autre m’entend peut-être mais n’entend pas répondre, ou n’entend pas tout, ou pas tout-à-fait, ou pas intéressé ?
Pourquoi tu lèves un bras ? dis-je.
En guise de réponse l’autre traverse l’espace et me regarde.
Ca ne me regarde pas ?
Difficile à décrire la parole de l’autre qui danse !
Qui peut traduire ?

L’un parle, l’autre danse et chacun avec son langage, ils entament une conversation. Comme lors de toutes les rencontres, ils se questionnent, ils se découvrent et ne se comprennent pas toujours. Pourtant, petit à petit, ils se rapprochent. Ils s’apprivoisent.
Que disent-ils ?
Que se disent-ils ?
Que nous disent-ils ?
Existe-t-il un rapport de force qui donnerait avantage à l’un ou à l’autre, qui le rendrait plus éloquent, plus séduisant, plus « spectaculaire » ? Est-ce que lui, qui parle tant, en dit plus qu’elle, quasi muette ? Est-ce que submerger une personne de questions ou de pas de danse nous permet d’être plus à l’écoute ?
Tu crois que danser, c’est changer la réalité ?
Cet homme et cette femme ne se réduisent pas à leur langage. Derrière le geste, derrière le mot, il y a mille interprétations. Et pourtant, certaines fois, avec un pas de côté, on apprend une nouvelle langue et on s’accorde.

Georges Appaix, maintenant à la lettre V de son abécédaire artistique, livre ici un spectacle drôle et malicieux. C’est doux, poétique, léger et virevoltant. Alessandro Bernardeschi, plus volubile que jamais questionne Mélanie Venino qui casse l’air et fait voler les mots. Ils dansent la vie avec les frissons de la première rencontre.
Un spectacle qui fait danser la langue, qui ouvre la scène à l’imprévu. Une audace douce. Une rêverie farfelue...

Entretien avec Georges Appaix

.
Georges Appaix
Né en 1953 à Marseille, diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Métiers, il suit en parallèle une formation de saxophoniste au Conservatoire d’Aix-en-Provence et les ateliers de danse contemporaine d’Odile Duboc.
À partir de 1978, il danse pour Odile Duboc dans plusieurs créations dont il compose les musiques. Il travaille ensuite pour Josette Baïz, Stéphanie Aubin et Daniel Larrieu. Il crée aussi plusieurs projets de rue pour le Festival “la Danse à Aix”.
En 1984, il crée la Compagnie La Liseuse. Dès 1985, il entame son abécédaire artistique en créant des spectacles par ordre alphabétique. Cette année là, Affabulation est créé au festival Montpellier Danse et L’Arrière Salle au Théâtre de la Bastille. Viendront ensuite Basta ! en 1989, Le Conte du Tailleur en 1990, De et Par en 1991…
En 1995, il inaugure les studios de La Liseuse à Marseille où il travaille depuis. Quatre ans plus tard, La Liseuse devient Compagnie Conventionnée.
Georges Appaix privilégie la langue, écrite ou orale, comme moteur rythmique en raison de sa passion pour la littérature et crée des spectacles mêlant humour et poésie.

[Les CCIC s’incrustent] La danse et son langage, par Georges Appaix
Entretien réalisé par les étudiants du Master CCIC de l’Université de Limoges
sur Canal Sup, la chaîne TV de l’Université de Limoges

Les dates

Théâtre de l’Union
LIMOGES

Vers un protocole de conversation ?

Durée : 55 mn
Tarifs:Plein Tarif 15€, Tarif Réduit 12€

En tournée

Distribution

Conception & mise en scène Georges Appaix
Chorégraphie & textes Georges Appaix avec la participation des interprètes
Avec Georges Appaix, Alessandro Bernardeschi, Melanie Venino
Lumière Pierre Jacot-Descombes
Son Eric Petit, Georges Appaix
Costumes Michèle

Musiques
Eric Petit, Ray Charles & Betty Carter, Vincenzo Bellini, Johann Sebastian Bach, Frank Zappa, Oum Kalthoum, Candida & Floricelda Faez, Johannes Brahms, Alexandre Desplat, Giovana Marini, Bob Dylan

Production

Coproduction Cie La Liseuse, Théâtre Garonne – Scène Européenne – Toulouse, Pôle Arts de la Scène – Friche la Belle de Mai, L’Officina, Théâtre Joliette – Minoterie pour DANSEM 2014

Compagnie conventionnée, La Liseuse reçoit le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication - DRAC PACA. Elle est subventionnée par la Ville de Marseille, le Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône et le Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur. Elle est résidente à la Friche la Belle de Mai à Marseille.

Accueil en coréalisation avec le Théâtre de l’Union - CDN du Limousin

Actualités

Tournée
7 novembre 2017 - La Coloc de la Culture / Cournon d’Auvergne
9 novembre 2017 - Les Sept collines - Scène nationale de Tulle
22 novembre 2017 - Théâtre Jacques Carat à Cachan
23 février 2018 - Le Merlan - Scène nationale de Marseille