Billetterie

BOUDREAULT Dany


© Maude Chauvin
Canada-Québec Origine de la bourse : Centre national du Livre

Bourse du Centre national du Livre

Acteur et auteur, Dany Boudreault a suivi les cours d’interprétation à l’École nationale de théâtre du Canada en 2008.

Il travaille à Montréal et, comme auteur, s’intéresse aux thèmes de la mémoire, de la transmission, de l’inconscient et de l’identité sexuelle ; il écrit et interprète Je suis Cobain (peu importe) à La Petite Licorne en 2010 et (e) un genre d’épopée au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui en 2013.

Dany Boudreault a publié deux recueils de poésie aux éditions Les Herbes rouges, Et j’ai entendu les vieux dragons battre sous la peau, porté à la scène au Quat’Sous en 2005 ainsi que Voilà, récipiendaire du prix du Salon du Livre du Saguenay-Lac-Saint-Jean en 2007.

En 2011 il écrit pour le Théâtre Le Clou un conte intitulé Trembler comme les vieilles personnes. En 2014, il cosigne avec Maxime Carbonneau la pièce Descendance publiée à L’Instant scène et récipiendaire du prix littéraire du Salon du Livre du Saguenay-Lac-Saint-Jean. La même année, il écrit pour le spectacle Après la peur le texte Comme je descendais des fleuves impassibles autour du réalisateur Claude Jutra et prend part à l’Abécédaire : 26 mots en perte de sens au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui mis en scène par Olivier Choinière.

Parallèlement, il est très présent au petit et au grand écran québécois. Au cinéma, Dany Boudreault s’associe à plusieurs distributions : Le météore de François Delisle, Vic et Flo ont vu un ours de Denis Côté ou Chasse au Godard d’Abbittibbi d’Éric Morin.

Dany Boudreault enseigne également la poésie contemporaine aux acteurs en formation à l’École nationale de théâtre.

Créations de l'auteur

Théâtre

Descendance. Théâtre, L’Instant scène, Montréal, février 2014, 138 p.

(e), un genre d’épopée. Théâtre, Les Herbes rouges, Montréal, avril 2014, 122 p.

Je suis Cobain (peu importe), 2010, inédit

Poésie
Voilà. Poésie, Les Herbes rouges, Montréal, 1er février 2007, 65 p.

Et j’ai entendu les vieux dragons battre sous la beau. Poésie, Les Herbes rouges, Montréal, janvier 2005, 49 p.

Ouvrages collectifs

Abécédaire, 26 lettres en perte de sens. Lettre/pamphlet, Atelier 10, Montréal, 2 décembre 2014, 136 p.

Trembler comme les vieilles personnes. Théâtre, Dramaturges Éditeurs, Montréal, octobre 2011, 254 p.

Périodiques

Trasg (unplugged), Demain Les Herbes rouges. Poésie. Revue Estuaire no 134, décembre 2008, Montréal, 165 p.

Personne ne m’enseigne à bouger comme les hommes. Poésie. Revue Estuaire no 145, avril 2011, Montréal, 109 p.

Épitaphes. Poésie. Revue Estuaire no 150, octobre 2013, Montréal, 107 p.

Voir la voix. Article. Voix et images no 119, hiver 2015, Montréal 192 p.

Autres informations

Dany Boudreault et les Francophonies en Limousin

En 2013, il participe au cabaret littéraire Jusqu’où te mènera ta langue ?, mis en scène par Martin Faucher.

En 2015, en mars, il fait une lecture de Comme je descendais des fleuves impassibles à l’occasion des 10es Nouvelles Zébrures.
Ce texte fait partie du spectacle Après la peur, présenté en septembre 2015 aux 32es Francophonies en Limousin sous la direction d’Armel Roussel.

En mars-avril 2016, il est accueilli en résidence à la Maison des auteurs (bourse du Centre national du Livre). Dans le cadre des 11es Nouvelles Zébrures il présente une lecture de (e) et effectue une série d’ateliers Ecrire le corps (à Brive, en partenariat avec le Bottom Théâtre, dans le cadre du programme Ouvrez les guillemets) et participe à la rencontre Paroles Francophones, avec Marc-Vallès, à Niort.

Lien

L’Echo du Centre, entretien avec Dany Boudreault, par Annie Devaux