Billetterie

Blackcore


Dimanche 17 mars
Dans le cadre de PARTIR (?) # 2 – Un dimanche dans les pas du zèbre

>
Blackore
Deux frères en lutte près du cadavre du père, ancien directeur d’un empire industriel. Comme le lointain écho d’une tragédie antique. Sauf que la scène est en Suisse, au sein d’une famille de la haute bourgeoisie. Une de ces familles dont la fortune remonte à plusieurs générations. Une de ces familles qui ont construit la richesse industrielle et économique du pays. Mais les temps ont changé. La manière de conduire l’économie n’est plus la même. Un des frères est actif dans le trading de matières premières : il commerce avec la Russie, plusieurs pays d’Afrique et d’Amérique Latine. L’autre aurait trahi son sang. Il milite du côté de ceux qu’on appelle les « perdants de la mondialisation », de ceux qui vivent au quotidien « la malédiction des matières premières ».

>
Jérôme Richer
Jérôme Richer se nourrit du réel pour écrire ses textes et construire ses spectacles, proche du théâtre documentaire. Ces dernières années, il a notamment écrit et mis en scène La violence de nos rêves en 2017 sur Ulrike Meinhof et la violence révolutionnaire, Nous les aimerons en 2018, Si les pauvres n’existaient pas, faudrait les inventer en 2019 sur la pauvreté en Suisse. Il a aussi mis en scène des auteurs comme Dario Fo et Franca Rame, Falk Richter, Julie Gilbert (Je ne suis pas la fille de Nina Simone en 2018).
En tant qu’auteur, il est lauréat de plusieurs bourses et prix. Ses textes sont publiés aux éditions Espaces 34, Bernard Campiche et Alna. Ils sont traduits en anglais et en allemand. Jérôme Richer anime également très régulièrement des ateliers d’écriture.
http://www.lesfrancophonies.fr/RICHER-Jerome

Distribution

Texte de Jérôme Richer
par la Cie O’Navio :
Direction de la lecture Alban Coulaud
Avec Julien Defaye et Arnaud Chéron

Videos / Photos