Les Récréâtrales


Rencontres/Débat

Fenêtre ouverte sur le festival Les Récréâtrales

Le festival Les Francophonies en Limousin a souhaité ouvrir une large part de sa programmation aux initiatives des Récréâtrales, festival qui témoigne d’une inscription particulière des artistes du Burkina-Faso dans leur société. La dernière édition s’est déroulée en novembre 2014, en même temps que les manifestations populaires qui ont conduit à l’éviction de Blaise Compaoré. Toute la ville de Ouagadougou retenait son souffle et le festival, tout en se déroulant « normalement », donnait la parole aux événements et entrait, par ses thèmes abordés, en résonance avec l’actualité politique.
Cette ouverture si particulière à l’espace urbain, qui est en quelque sorte la marque de fabrique des Récréâtrales, nous avons voulu la marquer par l’invitation à la création scénographique del’avenue du Général de Gaulle.
Mais au-delà de cette originalité de se dérouler dans un quartier populaire de Ouagadougou, dans les cours mêmes des maisons familiales, les Récréâtrales constituent actuellement, pour l’Afrique francophone, une vigie attentive des mouvements artistiques, en particulier ceux liés à l’écriture pour le théâtre. Ce qui rend si proches leurs engagements et les nôtres.
Se présentant aussi comme un lieu de formation, de regroupement professionnel et de
réflexion sur la place de l’artiste dans la société africaine, Les Récréâtrales initient des ateliers de formation pour lesquels des artistes viennent de tout le continent (ateliers ELAN).
Ce sont toutes ces expériences que nous invitons le public à partager, et à comprendre, malgré la distance et les différences de culture.

Résistances Panafricaines d’écriture, de création et de recherche théâtrales
Bien plus qu’un simple festival, Les Récréâtrales est un espace panafricain d’écriture, de création, de recherche et de diffusion théâtrales. Il s’articule en trois étapes (recherche-formation, production et diffusion), et a lieu tous les deux ans, de février à novembre, dans la ville de Ouagadougou, au Burkina-Faso. Le projet a été initié en 2002 dans le but d’offrir aux créateurs et aux artistes africains de théâtre, un espace de travail, de formation et de réflexion. Chaque édition réunit plus de 150 artistes –
auteurs, metteurs en scène, scénographes et comédiens – autour de résidences artistiques organisées à Gounghin, au sein des cours familiales de Bougsemtenga, un quartier populaire d’importance historique dans la capitale du Burkina-Faso.
Les Récréâtrales oeuvrent dans le but de susciter un dialogue ouvert au sein de la communauté et de permettre l’engagement, la reconnaissance et la responsabilisation des citoyens. En effet, en plus des cours familiales du quartier, transformées en salles de rencontre, en salles d’exposition et en salles de théâtre professionnel, tout Bougsemtenga est aménagé et scénographié par une cinquantaine de scénographes provenant de différents pays d’Afrique et d’Europe.
Les Récréâtrales génèrent des avantages à court et à long termes pour le quartier et la ville, en terme de fréquentation touristique, de développement économique, de formation… Les retombées sont également très importantes pour le milieu artistique. Les Résidences de création leur permettent de se professionnaliser dans toutes les disciplines théâtrales. La Plateforme Festival est quant à elle, une occasion importante de rencontres professionnelles pour les artistes, les programmateurs de même que les administrateurs, et constitue une vitrine très attendue pour les nouveaux talents africains permettant des tournées dont les circuits nationaux et internationaux sont continuellement en expansion.

Les dates

Les Francophonies & Maison des auteurs
Limoges

Les Récréâtrales

Tarifs:Accès gratuit

Distribution

Avec
Étienne Minoungou, Aristide Tarnagda, Patrick Janvier,
Paulin Ouédraogo, Yssouf Yaguibou
(scénographes)
Gérard Tolohin et d’autres participants (programmation en cours).

Étienne Minoungou
Né en 1968 au Burkina-Faso, Étienne Minoungou est à la fois comédien, auteur, metteur en scène, dramaturge et entrepreneur culturel burkinabé. Il fonde à Ouagadougou en 2000 la Compagnie Falinga, et dès 2002, il initie Les Récréâtrales. Les Résistances Panafricaines d’Ecriture, de Création et de Recherche Théâtrale de Ouagadougou constituent aujourd’hui l’un des événements majeurs du monde
théâtral au Burkina-Faso et en Afrique francophone. Totalisant près de 5 mois de travail intense, soit environ 150 jours de résidences d’artistes dans un même quartier, les Récréâtrales sont devenues un formidable moment de dialogue, d’échanges et de cohabitation entre populations riveraines, artistes professionnels, publics. Depuis 2007, il anime la coalition des artistes et des intellectuels pour la culture, un tank réunissant des artistes, des chercheurs et des universitaires burkinabé.
Étienne est également auteur, acteur et metteur en scène.
Il a présenté récemment au festival Les Francophonies en LimousinM’Appelle Mohamed Ali de Dieudonné Niangouna. Il prépare un solo autour des textes politiques de Sony Labou Tansi : Sony, l’avertisseur entêté, dont les prémisses seront présentées au Bar des auteurs le 25 septembre.

Production

Rencontre organisée avec le soutien de la Sofia et de l’Organisation Internationale de la Francophonie

Le festival Les Récréâtrales aux Francophonies en Limousin

Création scénographique dans l’espace public
Avenue du Général-de-Gaulle / Mer. 23/09

Sony, l’avertisseur entêté]
Théâtre de L’Union (bar) / Ven. 25/09 à 12h15

Rencontre Festival Les Récréâtrales
Côté Jardin / Dim. 27/09 à 15h

Arrêt sur image
CC. Robert Margerit / Jeudi 24/09 à 20h30
Côté Jardin / Mar. 29/09 à 18h30

Façons d’aimer
Espace Noriac // Mercredi 30/09 à 20h30 et Jeu. 1er/10 à 18h30

Amou Tati la Dame de fer

CCM Jean Gagnant / Jeudi 1er/10 à 20h30 et Ven. 2/10 à 20h30

Les 7 jours de Simon Labrosse
Théâtre de L’Union (bar) / Ven. 2/10 à 12h15